Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire de France Une journée à Versailles avec Louis XIV

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Une journée à Versailles avec Louis XIV

louis_xiv_versaillesSaint Simon écrivait à propos de Louis XIV : « avec un almanach et une montre, on pouvait à trois cents lieues d’ici, dire ce qu’il faisait ». Dans les trois pièces principales du gouvernement : le Cabinet du Conseil, le salon de l’Oeil de Bœuf et la chambre à coucher royale, la journée du Roi était bien préparée et organisée par les officiers prévus à cet effet. Du lever au coucher, il suivait un programme strict et réglé comme une horloge...


Une journée à Versailles avec Louis XIV

Le cérémonial du lever et du coucher du roi, ainsi que le dîner au petit couvert et le souper au grand couvert étaient un rituel monarchique où le roi paraissait en public, attirant le regard et recueillant les hommages. Entre temps, le Roi pieux suivait la messe, réglait les affaires de l’Etat lors des divers conseils, profitait de son après midi pour se promener dans le parc de Versailles ou chasser et passait quelques instants en privé pour signer des documents, avant de finir la soirée avec sa famille.

Faufilons nous parmi les courtisans et passons une journée avec lui…mais chut…le Roi dort encore !

7h30 – 8h : « Sire, voilà l’heure », le Premier Valet de chambre réveille le Roi, en ouvrant les rideaux, le feu est allumé, les restes de la collation de la veille débarrassés. Les courtisans attendent dans les antichambres. Le Petit Lever commence. Le roi est lavé, peigné et rasé (un jour sur deux), il choisit sa perruque, pendant que les médecins, familiers et quelques favoris des Grandes Entrées entrent dans la chambre. Puis vient le tour des titulaires des grandes charges de la Chambre et de la Garde Robe pour assister au Grand Lever durant lequel le Roi est habillé et où il consomme un bouillon. Les personnages les plus importants du royaume sont admis à ce cérémonial. Puis enfin, c’est la présentation de la chemise, réservée en principe au dauphin ; en son absence, les ducs de Bourgogne, de Berry ou d’Orléans le remplacent. Le roi termine de se préparer avec son épée et le cordon bleu du Saint-Esprit.

CONSEIL_DU_ROI10h : le passage du Roi : une procession se forme à la sortie de l’appartement du Roi vers la Galerie des Glaces et la Chapelle. Tous les courtisans sont présents pour l’apercevoir. Certains peuvent lui parler rapidement ou lui glisser un mot écrit. Le roi répond poliment à tous « je verrai ». Enfin, il s’installe à la tribune de la Chapelle royale pour assister à la messe, pendant trente minutes. Le chœur de la « Chapelle Musique » chante chaque jour une œuvre nouvelle composée par Lully et bien d’autres artistes, comme Delalande.

Le roi tient conseil

11h au travail : de retour dans son appartement, le Roi tient conseil. A chaque jour de la semaine, un conseil différent…et pas de week-end ! Les dimanches et les mercredis a lieu le Conseil d’Etat ou Conseil « d’en haut », les mardis et samedis sont consacrés au Conseil Royal des Finances, enfin les lundis et vendredis un Conseil d’Etat supplémentaire peut remplacer un Conseil des dépêches autrement dit les affaires intérieures où les correspondances avec les administrateurs des provinces étaient parcourues ; le vendredi également a lieu un Conseil de conscience ou affaires religieuses avec l’archevêque de Paris. Le jeudi laissait la journée pour les audiences, officielles ou semi-publiques. Lors des Conseils pour affaires intérieures, le roi peut suivre l’avancement des programmes de travaux. Cinq ou six ministres travaillent avec lui, celui-ci parle peu, écoute beaucoup et décide toujours en dernier lieu.

13h : le repas, pas si privé que cela : dans sa chambre, face à la fenêtre du milieu, le Roi mange seul. Le repas est privé en principe, mais Louis XIV y admet tous les hommes de la Cour, ceux présents au Lever qui restent debout. Trois services sont proposés, de cinq à sept plats chacun.

Moments de détente

PROMENADES_DU_ROI14h : moments de détente : le Roi peut s’adonner à la promenade qui se fait à pied ou en calèche avec les dames de la cour, dans les jardins ; soit il part chasser au tir dans le parc ou à courre dans les forêts aux alentours, en fonction des ordres qu’il a donné le matin.

18h :  un peu de « paperasse » à régler : son secrétaire ayant rédigé un certain nombre de lettres, le roi les signe. Au temps de Madame de Maintenon, il la rejoint de 20h à 22h, dans ses appartements où il pourra étudier quelque dossier important avec l’un de ses quatre secrétaires. Souvent Louis XIV laisse son fils présider aux divertissements intérieurs, comme les soirées d’appartements.

22h :  repas du soir : les courtisans se pressent dans l’antichambre de l’Oeil de Boeuf pour assister au Souper du Grand Couvert. Le Roi à table, est entouré des membres de la famille royale. Lorsqu’il a fini de se restaurer, il traverse sa chambre pour saluer les dames de la cour se trouvant au salon. Enfin, il rejoint ses proches dans son cabinet pour en profiter plus librement. Il fait une partie de billard et joue avec les petits. Les enfants, petits enfants, les premiers valets de chambre avaient leurs « entrées par les derrières », n’entrant pas par les antichambres.

23h30 : enfin on s’endort : le Coucher. Le rituel est sensiblement le même qu’au lever, mais en ordre inverse des entrées. Puis vient la cérémonie du bougeoir : le roi nomme un courtisan qui allait approcher le bougeoir…le lendemain, toute la cour commente cette faveur royale. Enfin, il fait sa prière, la chambre se vide, le roi peut dormir.

Pour aller plus loin

- Histoire de Versailles de Jean François Solnon. Tempus, 2003

- C’était Versailles d’Alain Decaux. Tempus, 2007.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire