Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire des Inventions L'invention du cinéma (cinématographe), 1895

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

L'invention du cinéma (cinématographe), 1895

freres-lumiere

S'inspirant des procédés d'enregistrement photographique du mouvement expérimentés à la fin du XIXe, les frères Lumière conçurent la caméra moderne et organisèrent la première projection publique le 12 décembre 1895. Suivirent trois innovations décisives : la couleur, exploitée dès 1913 avec le Gaumontcolor et développée dans les années trente (Technicolor, Kodachrome, Agfacolor, etc.) ; le son synchrone, inauguré en 1927 dans le Chanteur de jazz; l'anamorphose, mise au point par Henri Chrétien dans les années vingt et popularisée en 1953 avec le CinémaScope.

 

L'invention du cinéma (cinématographe)

Le cinématographe repose sur l'illusion du mouvement du fait de la persistance rétinienne, avérée dès l'Antiquité par Ptolémée et Pline. C'est ainsi qu'en 1832, en étudiant les lois de la vision, le Belge Joseph Plateau invente le phénakistiscope sur lequel une série de dessins recréent le mouvement. Son principe est perfectionné par d'autres chercheurs, en remplaçant les dessins, d'abord par des photographies, puis par des images projetées. Le premier appareil de chronophotographie apparaît en 1874, quand l'astronome Jules Janssen construit un revolver photogra-phique impressionnant une partie de sa plaque photographique à intervalles réguliers.

Le tournant décisif de ces améliorations est accompli en 1888 par Etienne Jules Marey qui reprend l'idée de Janssen mais qui utilise le premier une pellicule sensible. Thomas Edison ne fait que parfaire le dispositif en appliquant des perforations sur la pellicule et des griffes sur les appareils. Étape ultime : les frères Louis et Auguste Lumière passent de quarante-six à seize images par seconde, améliorent le mécanisme d'entraînement par griffes et brevettent le cinématographe en 1895.

 

cinmatographelumireBibliographie

- Les frères Lumière de Jacques Rittaud-Hutinet. Flammarion, 1993.

30 000 ans d'inventions de Thomas Craughwell. Gründ, 2009.

Les 1001 inventions qui ont changé le monde de Jack Challoner. Flammarion, 2010.

Pour aller plus loin

- Le musée des Frères Lumière de Lyon.

- Le site de la cinémathèque française.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire