Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Chronologies Chronologie de la première Guerre Mondiale (14-18)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Chronologie de la première Guerre Mondiale (14-18)

14-18-trancheesBien qu'essentiellement européenne, la "Grande Guerre" de 14-18 fut le premier conflit à se dérouler à une échelle mondiale et "industrielle". Déchenché au prétexte de l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand à Sarajevo, ses causes sont autant politiques qu'économiques. Conçu pour être bref, il durera finalement plus de quatre ans, faisant 18 millions de morts (civils et militaires). A son dénouement, il laissera le continent européen durablement affaibli et semera les germes du conflit mondial suivant.

 

1914 ; La marche implaccable vers le cataclysme

La crise des Balkans, qui oppose l'Autriche et la Serbie, culmine en juillet 1914 et provoque mécaniquement, par le jeu des alliances et des traités,  l'escalade puis le déclenchement des hostilités en Europe.

carte Europe alliances 1914

13 juin 1914 : L'empereur d'Allemagne promet à son homologue d'Autriche-Hongrie son appuis inconditionnel en cas de crise dans les Balkans

28 juin 1914 : A Sarajevo, des militants nationalistes assassinent l'archiduc François-Ferdinand, héritier de l'empire d'Autriche-Hongrie, ainsi que son épouse.

28 juillet 1914 : Suite au rejet par Belgrade de l'ultimatum envoyé par Vienne quelques jours plus tôt, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.

30 juillet 1914 : La Russie, garante de l'intégrité de la Serbie, décrète la mobilisation générale de son armée.

31 juillet 1914 : Mobilisation générale en Autriche-Hongrie. L'Italie dénonce son alliance avec les empires centraux et annonce rester neutre en cas de guerre. A Paris, Jean Jaurès, qui s'apprêtait pourtant à soutenir la "défense nationale", est assassiné par un militant nationaliste.

1er août 1914 : En réponse à la mobilisation russe, l'Allemagne déclare la guerre à l'empire russe. La France mobilise à son tour.

3 août 1914 : L'Allemagne déclare la guerre à la France et envahie la Belgique.

4 août 1914 :  La Grande Bretagne, garante de la neutralité de la Belgique, déclare la guerre à l'Allemagne, engageant de facto son empire colonial dans le conflit.

6 août 1914 : L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Grande-Bretagne et à la France.

18-22 août 1914Bataille des frontières . A cause de l'avancée foudroyante des troupes allemandes qui appliquent le « plan Schlieffen », l'armée française recule sur près de 200 kilomètres.

26-30 août 1914Bataille de Tannenberg . Les généraux Hindenburg et Ludendorff enrayent la progression russe en Prusse, grâce à des renforts venus par train du front de l'ouest.

4-10 septembre 1914Bataille de la marne . une contre-offensive française sur tous les fronts de la Marne entre Paris et Verdun stoppe la progression allemande. Un acheminement rapide sur le front des troupes françaises concentrées autour de Paris permet ce « miracle » de la Marne. C'est le prélude à l'enlisement (au sens propre et figuré) du conflit sur le front ouest.

8 septembre 1914 : Après avoir longuement hésité, l'empire ottoman rejoint le camp de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie.

13 septembre – 17 novembre 1914Bataille de l'Aisne et « course à la mer ». Anglais et français d'un coté, allemands de l'autre tentent alternativement de se déborder sur le front nord dans une course qui les fixent finalement sur le littoral de la mer du nord. La guerre de mouvement fait place à la guerre des tranchées.

29 octobre 1914:  L'empire ottoman s'engage dans la guerre en bombardant les ports russes de la mer noire. La Russie lui déclare la guerre le 2 novembre, la France et la Grande-Bretagne le 5.

6 novembre 1914 : La France et la Grande Bretagne décrètent le blocus maritime de l'Allemagne.

Décembre 1914 : Les turcs échouent à s'emparer du canal de Suez.

1915 : le conflit s'enlise

La guerre de mouvement se transforme rapidement en guerre de positions. Pour faire face aux énormes besoins en hommes, en munitions et en matériel, les principaux belligérants convertissent leurs économies en économies de guerre.

14-18-tranchees

31 janvier 1915 : Français et Britanniques se mettent d'accord sur une opération militaire visant à forcer le détroit des Dardanelles, dans le Bosphore.

4 février 1915 : L'Allemagne déclare les eaux territoriales britanniques "zone de guerre", une menace pour tous les navires de commerce alliés ou neutres.

18 mars 1915 : Dans les Dardanelles, les turcs, conseillés par des officiers allemands dépêchés sur place, opposent une résistance inattendue, coulant de nombreux navires alliés.

20 mars 1915 : Russes, Français et Anglais se mettent d'accord, en cas de victoire, sur le futur démantèlement de l'empire ottoman.

15 avril 1918 : L'armée française adopte un nouveau modèle de casque pour ses combattants, qui deviendra le symbole de la Grande Guerre.

22 avril 1915 : A Ypres, en Flandres, les troupes allemandes font usage pour la première fois de gaz asphyxiants.

25 avril 1915 : Dans le Bosphore, une tentative de débarquement allié sur la presqu'île de Gallipoli tourne au fiasco.

7 mai 1915 : Le paquebot anglais Lusitania est coulé par un sous-marin allemand, causant la mort d'une centaine d'américains.

24 mai 1915 : L'Italie, qui avait secrètement négocié son retournement d'alliance en avril avec Londres, déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie.

2 juillet 1915 : Une loi française institue la mention « Mort pour la France ».

9 juillet 1915 : L'armée allemande capitule en Namibie, défaite par les Sud-Africains.

Juillet-août 1915 : Après une série de revers, les russes doivent abandonner la Pologne et la Lituanie face aux allemands, qui atteignent la Berezina.

3 octobre 1915 : Un corps expéditionnaire franco-britannique débarque à Salonique au nord de la Grèce pour soutenir la Serbie, menacée par la Bulgarie qui vient de rejoindre le camp des empires centraux.

2 décembre 1915 : Le général Joffre est nommé commandant en chef des armées françaises.

1916 : Carnages à Verdun et sur la Somme

Les allemands à Verdun puis les alliés sur la Somme lancent de vastes et meurtrières  offensives pour tenter de rompre le front et reprendre la guerre de mouvement. Sans succès.

tank Somme 25 Septembre 1916

1er janvier 1916 : Plus longue qu'initialement prévue, la guerre commence à impacter sérieusement les économies des pays belligérants. En France, le gouvernement instaure les premières mesures de contrôles des prix.

24 janvier 1916 : Pour faire face aux besoins grandissants en hommes sur tous les fronts, le gouvernement britannique instaure le service militaire obligatoire, avec toute fois de nombreuses exceptions.

21 février 1916 : Dans la région de Verdun, les allemands sous le commandement du prince héritier Guillaume de Prusse lancent une vaste offensive. Les combats, qui dureront jusqu'à fin juin 1916, feront plusieurs centaines de milliers de morts dans les deux camps.

25 février 1916 : Le futur maréchal Joffre confie au général Pétain le commandement du front de Verdun. Devant la violence des combats, ce dernier va organiser la rotation rapide des unités engagées via la « Voie sacrée », qui verra passer plus de la moitié des effectifs terrestres de l'armée française.

27 mars 1916 : Les alliés renforcent considérablement les mesures de blocus imposées aux empires centraux.

13-15 mai 1916 : Premières manifestations populaires en Allemagne contre la dégradation des conditions de vie.

16 mai 1916 : Français et Britanniques se mettent d'accord sur le futur partage de leurs zones d'influence au Proche-Orient, aux dépends de l'empire ottoman. Les premiers s'attribuent le Liban et la Syrie, les seconds la Palestine et l'Irak.

31 mai 1916 : Bataille navale du Jutland. Dans ce seul et unique engagement naval d'envergure de la première Guerre Mondiale, les allemands, qui y subissent des pertes moindres à celles de leurs rivaux mais ne parviennent à prendre durablement l'avantage.

Juin 1916 : Sous l'instigation de l'officier britannique Thomas Lawrence, plusieurs tribus de la péninsule arabique se soulèvent contre les ottomans.

1er juillet 1916 : Après une semaine de préparation d'artillerie, Français et Britanniques font jonction sur la Somme pour lancer une contre-offensive. Pendant près de 5 mois, plus d''un million d'hommes des deux camps y perdront la vie, sans que le front allemand soit percé.

28 août 1916 : L'Italie déclare la guerre à l'Allemagne.

15 septembre 1916 : Dans la Somme, les britanniques font pour la première fois l'usage de chars d'assaut.

21 novembre 1916 : Mort de l'empereur François-Joseph d'Autriche-Hongrie. Charles Ier, hostile à la guerre en 1914, lui succède .

2 décembre 1916 : Après l'échec sur la Somme, le Général Joffre est remplacé par Nivelle à la tête des armées françaises. Il sera néanmoins fait maréchal.

12 décembre 1916 : Les empires centraux proposent à tous les belligérants l'ouverture de négociation de paix, sans faire de proposition concrètes. Les alliés de l'Entente y répondront négativement le 10 janvier 1917 , malgré une tentative de médiation américaine.

1917 : Entre révolutions et mondialisation du conflit

En Russie éclate une révolution qui donne aux allemands l'espoir d'un soulagement du front est. A l'ouest, les États-Unis, qui subissent les effets de la guerre sous marine allemande, s'apprêtent à entrer en guerre.

revolution fevrier 1917

9 janvier 1917 : Contre l'avis de son gouvernement, le kaiser décrète la guerre sous marine à outrance, en réponse au blocus naval allié.

10 janvier 1917 : Les alliés de l'Entente reconnaissent les droits à l'auto-détermination des minorités nationales de l'empire austro-hongrois,

16 janvier – 3 février 1917 : Les allemands tentent de négocier une alliance avec le Mexique, provoquant une rupture de leurs relations diplomatiques avec les États-Unis.

27 février – 15 mars 1917 : Révolution de février en Russie, Manifestations et grève générale entraînent la chute du Tsar, laissant planer le doute sur la poursuite de la guerre par la Russie,

Mars 1917 : Plusieurs cargos américains sont coulés par les allemands dans l'océan atlantique.

23 mars 1917 : Les alliés reconnaissent le nouveau gouvernement russe.

Mars-avril 1917 : L'empereur d'Autriche Charles tente d'ouvrir une négociation de paix séparée, rejetée par les alliés.

6 avril 1917 : La guerre sous-marine allemande dans l'atlantique pousse les E.U à entrer en guerre.

Avril-Mai 1917 : Sous le commandement de Nivelle, les alliés reprennent l'offensive sur le « Chemin des dames ». Les français y engagent pour la première fois des blindés. Malgré des pertes humaines et matérielles colossales, ils ne parviennent pas à percer le front.

4 mai 1917 : Premiers cas officiels de mutinerie dans l'armée française. 49 soldats seront fusillés pour l'exemple.

15 mai 1917 : Pétain est nommé à la tête des armées françaises en remplacement de Nivelle. Il indique aussitôt son intention de cesser les coûteuses offensives, indiquant « attendre les américains et les chars ».

28 juin 1917 : Arrivée en France de la première division américaine venue combattre en France. Dans les faits, les américains, sous le commandement du général Pershing, ne seront engagés sur le front qu'au mois de novembre.

Juillet 1917 : A l'est, l'armée russe implose après une offensive ratée en Galicie.

1 er août 1917 : Le pape Benoît XV fait une tentative de médiation pour aboutir à la paix. Considérée comme trop favorable à l'Allemagne, elle est rejetée par les alliés de l'Entente.

14 août 1917 : La Chine déclare la guerre à l'Allemagne.

24 octobre – 9 novembre 1917 : Les italiens sont défaits à Caporetto, contraignant les alliés à envoyer des renforts.

Novembre 1917 : Révolution d'octobre (selon le calendrier julien) en Russie. Les bolcheviks s'emparent du pouvoir et entament aussitôt des négociations de paix avec les allemands .

15 novembre 1917 : En France, Georges Clémenceau, partisan de « la guerre jusqu'à la victoire finale », devient président du conseil.

Novembre - Décembre 1917 : Les ottomans sont défaits au Proche-orient par les anglais, qui s'emparent de Gaza et de Jérusalem. Ces derniers se prononcent par la déclaration dite "Balfour" pour l'établissement d'un "foyer national juif" en Palestine.

1918 : Vers le dénouement

Minés par la contestation sociale, les revendications nationalistes et des revers militaires, les empires centraux se délitent peu à peu et après quatre ans de guerre, la paix semble possible, malgré les désaccords entre alliés et le bellicisme du commandement allemand.

une depeche

8 janvier 1918 : Le président américain Wilson présente au congrès les "quatorze points" énonçant les buts de guerre des Etats-Unis. Parmi eux, sont reconnus le droit aux minorités de la monarchie austro-hongroise à l'autodétermination, la création d'un état polonais et la restitution de l'Alsace-Moselle à la France,

Janvier-Février 1918 : De nombreux mouvements de grèves éclatent en Allemagne, exprimant la lassitude de la population vis à vis de la guerre et de ses conséquences pour les civils. Le mouvement révolutionnaire spartakiste gagne en influence.

3 mars 1918 : Après une longue hésitation, le gouvernement russe bolchevik accepte à Brest-Litvosk l'armistice avec les empires centraux, au prix de larges pertes territoriales.

26 mars 1918 : Le général Foch obtient le commandement des armées alliées pour le front ouest.

Avril 1918 : Les alliés repoussent une offensive allemande en Flandres.

3 juin 1918 : Les alliés décident l'envoi de troupes en Russie pour soutenir les armées contre-révolutionnaires.

18 juillet 1918 : A Villers-Cotterêts, les alliés emportent la victoire sur les allemands et les repoussent derrière la Marne. Les chars ont joué un rôle important dans cette offensive.

8 Août 1918 : Les britanniques passent à l'offensive avec succès à Amiens, toujours avec le soutien de nombreux chars d'assaut.

14-15 août 1918 : Réunis à Spa, les états majors allemands et autrichiens reconnaissent l'imminence de la défaite mais refusent d'engager des négociations de paix.

26 septembre 1918 : Les alliés déclenchent une offensive générale sur le front ouest, Les allemands doivent se replier sur la Meuse.

6 octobre 1918 : Des troupes françaises débarquent à Beyrouth pour faire valoir les prétentions de la France sur le Levant.

13-14 octobre 1918 : l'Allemagne demande aux États-Unis l'ouverture de pourparlers pour la paix sur la base des quatorze points de Wilson. Les américains objecte l'abdication préalable de l'empereur allemand .

24 octobre 1918 : Le gouvernement allemand pousse à la démission le général Ludendorff, jugé obstacle aux pourparlers de paix.

28 octobre 1918 : Une mutinerie générale éclate dans la marine allemande.

28-29 octobre 1918 : Les Tchèques, les Croates et les Slovènes proclament leur indépendance. L'empire austro-hongrois, dont l'armée se délite, cesse de facto d'exister.

29 octobre 1918 : Vainqueurs à Vittorio-Veneto, les italiens chassent les austro-hongrois de la Vénétie.

3 Novembre 1918 : Les autrichiens signent l'armistice avec l'Italie.

7-9 novembre 1918 : Sur le modèle soviétique, des conseils d'ouvriers et de soldats s'emparent de plusieurs grandes villes allemandes et lancent une grève générale.

8 novembre 1918 : Le général Foch présente aux représentants allemands ses conditions d'armistice. L'armée allemande doit se retirer sur la rive droite du Rhin et céder ses armes lourdes et sa flotte de guerre.

9 novembre 1918 : Le kaiser Guillaume II abdique et s'exile en Hollande. La république est proclamée en Allemagne alors que plane la menace d'une guerre civile.

11 novembre 1918 : Au petit matin, dans le wagon du désormais maréchal Foch installé à Rethondes, les représentants du gouvernement provisoire allemand signent l'armistice avec les alliés., sur la base des quatorze points de Wilson et de la plupart des exigences françaises implosées par Foch. Le cessez le feu entre en vigueur à 11 heures. La paix définitive (?) sera actée l'année suivante par le traité de Versailles.

 

Sources et bibliographie

Chronologie de la première guerre mondiale, de Jean-Noël Grandhomme. Editions Ouest-France, 2014.

Chronologie commentée de la Première Guerre mondiale, de Rémy PORTE. Perrin, 2011.

Chronologie de la première guerre mondiale, de Bernard Phan. Points Histoire 2010.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire