Marcher à la queue leu leu, c'est avancer les uns derrière les autres. C’est le latin "lupus" qui donna au XIe siècle les noms "leu" et "lou". Deux siècles plus tard y sera ajouté un "p" donnant notre actuel "loup". Toutefois la forme "leu" subsistera jusqu’au XVIe siècle.


"A la queue leu leu" renvoie donc aux loups qui, se déplaçant bien souvent en meutes, se suivent et marchent dans les pas les uns des autres, soit "les uns derrière les autres".

Pour aller plus loin

- Trésors des expressions françaises de Sylvie Weil. Belin, 2008.

- La Fin des haricots : Et autres mystères des expressions françaisesde Colette Guillemard. Omnia, 2009.