Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)
Histoire du Monde

bataille_sommeLa Première guerre mondiale, apogée et déclin de la domination européenne. La confrontation des systèmes d’alliances, dirigeants, stratégies et matériels. De la course à la mer à l’armistice de novembre, en passant par la révolution russe et l'intervention américaine.

Effectuez une recherche parmi nos centaines d'articles, ou bien parcourez notre sélection ci-dessous !




Armistice rethondes trainLe 11 novembre 1918 à 11 heures, L’armistice est signé à Rethondes dans un wagon du général Foch, en pleine forêt de Compiègne. Il sonne l’arrêt des combats entre les alliés et l’Allemagne qui durent depuis quatre ans. La Grande Guerre aura été responsable de la mort de 9 millions de soldats dont 1,3 millions pour la France et de 15 millions de civils.  Le 11 novembre deviendra officiellement jour de commémoration nationale en 1922 pour célébrer la mémoire des anciens combattants.

Char_St_ChamondSi le concept du char d'assaut remonte loin dans l'histoire, le développement d’un véhicule blindé opérationnel ne deviendra possible qu’au début du XXe siècle, après l’invention du moteur à combustion interne et des chenilles. Le 15 septembre 1916 et pour la première fois de l’Histoire, 49 chars ou « tanks » sont engagés dans le cadre de la bataille de la Somme. Ces « engins blindés à chenille » devaient bientôt devenir des chars capables de franchir les cours d’eau et les massifs forestiers. Des chars capables de mettre un terme à la guerre de position. Des chars à même de décider de l’issue de deux guerres mondiales, révolutionnant par là même l’art de la guerre.

1gm_attaqueOcculté par les noms des grandes batailles telles que Verdun, la Champagne ou encore l’Artois, le Vieil-Armand ou Hartmannswillerkopf demeure largement méconnu, bien que l’intensité des combats qui s’y déroulèrent en font l’un des champs de bataille les plus meurtriers de la guerre, compte tenu de la petitesse du terrain. L’aspirant Martin, soldat ayant servi au Hartmannswillerkopf, écrivit notamment dans un témoignage : « Je n’ai jamais vu pareil charnier et durant les années suivantes je ne verrai pas, même à Verdun, pareil entassement de cadavres en un terrain aussi chaotique sur un si petit espace ».

plage_Gallipoli25 Avril 1915, la Péninsule de Gallipoli, point stratégique entre la Mer Egée et le détroit des Dardanelles, est prise d’assaut par la Force Expéditionnaire de Méditerranée (MEF: Mediterranean Expeditionary Force). Comprenant des unités britanniques, australiennes, néo-zélandaises et françaises, la MEF est placée sous le commandement de généraux britanniques. Son débarquement à Gallipoli est en réalité la deuxième phase d’une opération combinée, qui a commencé dés le 19 février 1915.

chemindesdamesLe 16 avril 1917 la vallée de l’Aisne voit se jouer le début de la plus grande offensive française depuis 1914. Le général Nivelle commandant en chef des armées françaises a choisi de faire porter son effort sur un plateau calcaire du nom de Chemin des Dames. Ce sont deux armées françaises (Vème et VIème, soit près de 30 divisions et 200 chars) qui s’ébranlent en ce jour, avec en tête ces quelques mots du généralissime : l'heure est venue, confiance, courage et Vive la France !

Brest-LitovskTreatyA cause de la guerre civile qui oppose les bolchéviques aux "russes blancs", un traité de paix est signé le 3 mars 1918 entre le gouvernement de Russie et les Empires centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie et Turquie) à Brest-Litovsk. Convaincu alors de la nécessité de la paix immédiate pour donner un avenir à la révolution d'Octobre, Lénine signa un cessez-le-feu dès novembre 1917 et engagea des négociations de paix avec l'Allemagne. Un répit pour les bolchéviques acquit au prix d'humiliantes concessions territoriales.