Histoire de France

charles-de-gauleVies et oeuvres de ces dirigeants qui ont fait l'histoire de la France. De Clovis à Charles de Gaulle, en passant par Charlemagne et Philippe Auguste.

 

Effectuez une recherche parmi nos centaines d'articles, ou bien parcourez notre sélection ci-dessous !




napoleon 1erNapoléon Bonaparte (1769-1821) a été un général français durant la Révolution, puis s’est proclamé Premier consul de 1800 à 1804, avant de devenir empereur des Français de 1804 à 1815, sous le nom de Napoléon Ier. Devenu très populaire après ses campagnes en Italie et en Égypte, il met un terme à la Révolution par le coup d'Etat du 18 brumaire. L’empereur s’attache à réorganiser l’administration de la France, rétablit les finances, développe l’enseignement public et promulgue le Code civil. Parallèlement, il consacre la plupart de son temps à la guerre : enchainant de nombreuses victoires militaires, il règne un temps sur l'Europe continentale. Après l'échec de la campagne de Russie, il doit abdiquer une première fois en 1814 puis en 1815 après la défaite de Waterloo. Exilé à Sainte-Hélène, une petite île située au large de l’Afrique, il y meurt en 1821.

charles vii miniCharles VII (1403-1461), dit « le Victorieux », est un roi de France de la dynastie des Valois. Son règne, long de près de quarante ans (1422-1461), est indissociable de la fin de la guerre de Cent Ans. Il couvre une des périodes les plus riche en évènements de l’histoire de France et peut être également un moment où on a pu croire en la disparition de la dynastie Capétienne. L'épopée de Jeanne d’Arc permettra au « roi de Bourges » de regagner le trône et la légitimité, et d’amorcer la reconquête de son royaume sur les anglais. Devenu Charles VII le victorieux, il restera longtemps dans l’ombre de la gloire de la pucelle d’Orléans. Ce souverain méconnu désormais réhabilité a restauré l’autorité de la monarchie en France, réformant et modernisant les finances et l’armée.

francois1erRoi de France de 1515 à 1547, François Ier est passé à la postérité grâce à la bataille de Marignan, remportée par le "roi-chevalier" en 1515. Grand amateur de femmes et de chasse, grand prince de la Renaissance française et protecteur des arts et des lettres, son règne a profondément marqué le XVIe siècle. L'influence des nobles diminue au bénéfice du monarque, et en 1539, grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts, le français devient la langue des actes officiels. Pourtant, de ce grand jeune homme de deux mètres dont il n’avait pas une bonne opinion, son prédécesseur Louis XII dira : « ce gros garçon gâchera tout ». Et de fait, François Ier plongera à plusieurs reprises le royaume dans une situation très périlleuse.

charlesVCharles V, dit le Sage, a été roi de France (1364-1380). Fils de Jean II le Bon, il devient régent du royaume pendant la détention de son père en Angleterre. Il doit alors faire face à des révoltes paysannes (les jacqueries), à un soulèvement parisien conduit par le prévôt des marchands Etienne Marcel et doit lutter contre les prétentions de Charles le Mauvais, roi de Navarre. Devant ces multiples périls, il doit négocier avec l'Angleterre le traité de Brétigny (1360) au prix de grosses pertes territoriales. Devenu roi, bien secondé par le connétable Du Guesclin, il impose le retour à la paix, restaure l'autorité royale et parvient à reprendre aux anglais la quasi-totalité de leurs possessions continentales. Charles V est considéré comme l'un des "grands" rois de France.

henriIII jeune louvreHenri III, roi de France de 1574 à 1589, a été le dernier souverain de la dynastie des Valois. Quatrième fils d'Henri II et Catherine de Médicis, il n'était pas destiné à régner. Habile législateur, il a manifesté une vive volonté d'unité nationale dans une France alors minée par les Guerres de religion.  Intelligent et cultivé, ce roi de France a laissé de lui une image contrastée, parfois otage d’une légende noire, où se mêlent homophobie et accusations d’inconstance voire de tyrannie. Au-delà de cette perception, son action politique a permit à son successeur Henri de Navarre de mettre fin à la guerre civile. Henri III est assassiné le 1er août 1589 par le moine dominicain fanatisé Jacques Clément

louisxv delatourLouis XV (1710-1774) a été roi de France de 1715 à 1774. Arrière-petit-fils de Louis XIV, il lui succède sur le trône alors qu'il n'a que cinq ans : le pouvoir est alors confié au régent Philippe d’Orléans jusqu’en 1723. Bien conseillé par le cardinal de Fleury, le jeune monarque suscita au début de son règne espoir et enthousiasme dans le royaume et gagne le surnom de « Bien-Aimé ». Quelques décennies plus tard, l’ambiance est bien différente. Perte du Canada, de la Louisiane et des Indes à la suite de la désastreuse guerre de Sept Ans, fêtes dis­pendieuses, influence de ses maîtresses, réformes trop timides ou trop tardives... les reproches sont légion. D'un caractère velléitaire, Louis XV se révèle incapable de promouvoir les réformes nécessaires pour moderniser le pays et répondre aux nouvelles aspirations de ses sujets. L’absolutisme royal est en crise et les germes de la Révolution française sont plantés.

louis xviLouis XVI a été roi de France de 1774 à 1789 puis roi des français jusqu'en 1792 : guillotiné sous la Révolution française, il est le dernier souverain de l'Ancien Régime. Petit-fils de Louis XV, le futur Louis XVI est marié à Marie-Antoinette, la fille de l’empereur germanique François Ier. Agé de seulement vingt ans, il monte sur le trône de France en 1774. Entouré d’hommes politiques compétents, le jeune roi peine néanmoins, dès le début de son règne, à imposer les réformes nécessaires pour rétablir les finances du pays, alors que le peuple voit d’un mauvais œil les dépenses et les extravagances de son épouse. Dans l’incapacité à engager le royaume sur la voie d’une véritable modernisation, à la fois économique, sociale et politique, Louis XVI précipite le déclenchement de la Révolution française, durant laquelle il est déposé, condamné à mort puis exécuté pour empêcher un retour de la monarchie.

Louis XIV tenue de sacreLouis XIV, surnommé « le Grand » ou « le Roi Soleil », a été roi de France de 1643 à 1715. Au cours de son long règne, le plus célèbre des bourbons mène de nombreuses et coûteuses guerres à travers l’Europe, tout en modernisant l'administration et en intervenant dans le développement économique du royaume. Ayant choisi le soleil comme emblème, Louis XIV a porté à son apogée l’absolutisme royal dans une France qui rayonne sur l'Europe, y compris dans les domaines des arts et des lettres, et son palais de Versailles devient le symbole de sa gloire et de la grandeur de la France. Lorsque le roi décède à l’âge de 77 ans,c’est son arrière-petit-fils, Louis XV, qui lui succède.

louis XI tableau xixRoi de France de 1461 à 1483, Louis XI, surnommé « l’universelle aragne »,  a eu pour lourde tâche de rendre à la France sa prospérité perdue lors de la guerre de Cent Ans. Fils turbulent de Charles VII, il a la réputation d’un souverain dur, parfois considéré comme un tyran. Son règne est pourtant fondamental, tant par la lutte à mort qu’il livre au duc de Bourgogne Charles le Téméraire, que dans l’affirmation d’une monarchie de plus en plus centralisée sur la personne du roi. Alors que la France connaît à nouveau un essor économique, le règne de Louis XI, si autoritaire soit-il, va permettre l’avènement des rois de la Renaissance et avec lui le rayonnement de la France, qui devient la première puissance européenne.

henri II portraitHenri II, roi de France de 1547-1559, est surtout célèbre pour sa mort tragique à la suite d’une blessure infligée à l’oeil lors d’un tournoi. Fils du roi François Ier et de Claude de France, il épouse Catherine de Médicis, une aristocrate florentine richement dotée. Peu après son mariage, il prit pour maîtresse Diane de Poitiers qui allait exercer une grande influence sur la politique d' Henri, après son accession au trône en 1547. Henri II continua la guerre menée par son père contre l'empereur du Saint Empire romain germanique Charles Quint, sans plus de succès, puis tenta d'éradiquer les protestants. Trois fils de ses fils régnèrent après sa mort durant les guerres de Religion : François II, Charles IX et Henri III.

Louis philippe ierChef de la maison d’Orléans, Louis-Philippe Ier est un roi de France (1830 -1848), parvenu sur le trône à la faveur de la révolution de juillet 1830. Succédant à Charles X, il instaure un régime monarchique constitutionnel, prenant le titre de « roi des Français ». Très proche de la bourgeoisie d’affaires, qui regroupe les banquiers et les riches industriels du pays, Louis-Philippe se montre peu soucieux du sort des ouvriers, réprimant durement les mouvements sociaux et menant une politique de plus en plus autoritaire. Si son règne a favorisé la modernisation économique de la France, il n’a pu satisfaire la revendication populaire d’une réelle représentation politique et sera emporté par la révolution de 1848.

napoleonIII nadarLouis-Napoléon Bonaparte (1808-1873) a été le premier président de la République de 1849 à 1852, puis le dernier empereur des Français de 1852 à 1870, sous le nom de Napoléon III. Après avoir renforcé son pouvoir lors du coup d’État de 1851, il mène une politique autoritaire, réprimant les oppositions et contrôlant la presse. Son règne est cependant marqué par le développement économique de la France : le pays entre avec succès dans l’ère industrielle ; le chemin de fer se développe et pénètre dans les campagnes ; Paris se modernise grâce aux grands travaux du baron Haussmann. Son oeuvre, oscillant entre grandeur et décadence, fut longtemps occultée par sa défaite et sa chute lors de la guerre de 1870. Pourtant, le neveu de Napoléon Bonaparte peut être considéré comme l'un des bâtisseurs de la France moderne, et la Ve République est l'héritière directe de son « césarisme », tant critiqué à l'époque.

buste Saint LouisPlus connu sous le nom de Saint Louis, Louis IX est un roi de France de la dynastie des Capétiens qui a régné de 1226 à 1270. Ce souverain est une figure légendaire de l'histoire de France et de la chrétienté. Modèle du prince, du chevalier et du croisé, il règne à l'apogée du Moyen Age français. Grâce aux écrits de Jean de Joinville, on connaît assez bien son long règne qui traverse le XIIIe siècle. Soucieux de l'ordre et de la justice, ce grand capétien a conduit de nombreuses réformes. Très pieux, Louis IX a participé à deux croisades. L'échec de son entreprise vers la Terre Sainte et sa mort à Tunis le font rentrer à la postérité et lui a ouvert la voie d'une rapide canonisation.

General-Charles-De-GaulleBiographie courte - Général et homme d’État français, Charles de Gaulle a été le chef de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale et le fondateur et premier président de la Ve République française. Pénétré du sens de l’histoire et animé par une volonté farouche de défendre et d’incarner son pays, il aura eu à diriger la France au cours des deux crises majeures que furent la seconde guerre mondiale et la guerre d’Algérie. Son œuvre et son action ont fait depuis sa mort en 1970 l’objet de récupérations diverses qui tendant à prouver la profonde originalité du personnage, mais aussi une certaine difficulté à cerner les ressorts profonds de ses décisions les plus controversées. Il reste cependant considéré comme l'un des très grands hommes du XXe siècle.

philippe iv le bel 2Philippe IV, dit « le Bel » a été roi de France de 1285 à 1314. Il doit son surnom à son immense stature et à la beauté de son visage impassible : "Ce n’est ni un homme ni une bête, c’est une statue. ». Son règne est considéré par les historiens comme l’un des plus importants mais aussi des plus déconcertants. Il est l’un des principaux artisans de l’unité française, avec Philippe Auguste et Louis XI. Personnalité énigmatique, peut-être simple instrument entre les mains de ses conseillers juridiques, les légistes, Philippe le Bel est le souverain d’un État fort et centralisé. Il se montrera intransigeant avec les Templiers dont il convoite les richesses et obtiendra leur condamnation et la suppression de leur ordre.

louisxviii portrait lefevreLouis XVIII, roi de France de 1814 à 1815, et de 1815 à 1824, a rétabli la dynastie des Bourbons sur le trône après la chute de l’Empire napoléonien. Petit-fils de Louis XV et frère cadet de Louis XVI, Louis, comte de Provence, doit fuir la France révolutionnaire en 1791. Exilé, il se donne le titre de roi de France en 1795, et doit demeurer à l’étranger durant la Révolution et la période napoléonienne. Louis XVIII ne revient en France qu’en 1814, à la chute de l’empereur. Il se montrera fidèle à certains acquis de la Révolution en établissant une monarchie constitutionnelle. Si Louis XVIII reconquiert le trône après la période des Cent-Jours et la défaite napoléonienne à Waterloo, la position du monarque reste fragile. Durant la deuxième période de son règne, appelée la Seconde Restauration, Louis XVIII devra lutter contre les ultraroyalistes qui prônent un retour à l’Ancien Régime. 

charles martel 11Maire du palais d’Austrasie (716) et de Neustrie (719), Charles Martel exerce la réalité du pouvoir dans le royaume des francs (737- 741). Son surnom de « Martel » ( marteau) lui vient de l’énergie qu’il déploie pour imposer son autorité dans le royaume mérovingien. Par sa victoire à Poitiers en octobre 732, il met un terme à la progression des arabes musulmans en Europe et apparut aux yeux du monde chrétien comme le champion de la Croix. Tout en menant une politique de laïcisation des biens ecclésiastiques, il entama une étroite collaboration avec Rome, posant les bases d’une alliance avec le Saint-Siège qui perdurera sous les carolingiens.

pepin le brefFils de Charles Martel et père de Charlemagne, Pépin le Bref a été Maire du palais puis Roi des francs de 751 à 768. Il est le fondateur de la dynastie des Carolingiens, qu’il légitime par un rite inconnu jusque-là en se faisant oindre d’huile sainte lors de son couronnement par les évêques. Durant son règne, il mène une politique habile, faite d'alliance avec la papauté et de conquêtes territoriales. Surnommé « le Bref » (le petit) à cause de sa courte taille, il était cependant réputé pour sa force extraordinaire.

piece philippe augusteRoi de France de 1180 à 1223, Philippe II, dit Philippe Auguste, a permis à la dynastie des Capétiens de consolider son pouvoir et d'élargir considérablement le domaine royal. Mieux, par ses conquêtes et ses réformes, il est souvent considéré comme l’un des plus grands souverains de l'histoire de France et comme l’un des fondateurs de ce qu’est devenue la nation française. Le 27 juillet 1214, la victoire de Philippe Auguste lors la bataille de Bouvines contre une coalition de puissances européennes deviendra l'évènement le plus célèbre de son règne. Il est le premier monarque à faire usage du titre de roi de France (rex Franciae).

17s henri4Roi de Navarre et chef des huguenots pendant les guerres de religion, Henri IV est devenu roi de France en 1589. Premier souverain de la dynastie des Bourbons, il s'emploie à pacifier le royaume (édit de Nantes), et à restaurer l'autorité de la monarchie mise à mal par la guerre civile. Entouré de bons ministres tel Sully, Henri IV réorganise le Royaume de France : l’économie, les finances, l’agriculture, le commerce sont redressées. Tout est entrepris pour faire de la France un royaume prospère qui renoue avec la recherche artistique, culturelle et urbaine. C'est aussi sous son règne que sera relancé l'exploration et la colonisation du Québec, avec les expéditions de Samuel Champlain le long du Saint Laurent. L'assassinat par Ravaillac le 14 mai 1610 forge la légende du "roi au panache blanc" et le fait entrer dans l'imagerie populaire au panthéon des monarques justes et bons.

capet hugues roiHugues Ier Capet, duc puis roi de France de 987 à 996, est le fondateur de la dynastie des Capétiens. Après la mort inopinée du roi carolingien Louis V le Fainéant en 987, il obtient son élection comme roi des Francs grâce à la place décisive que sa famille a occupée au sein de l’administration et de la cour du royaume. Aux yeux des grands, élire un roi puissant est aussi un gage de protection face aux éventuelles convoitises des États voisins concurrents. Dès lors, le 3 juillet 987, Hugues Capet reçoit l'onction royale à Noyon, lors d’une cérémonie religieuse qui vise à conforter le nouveau souverain dans sa fonction. La jeune dynastie peut désormais compter sur une autorité et une légitimité d’origine divine.

mitterrand portrait officielFrançois Mitterrand (1916-1996) est un homme d’État français, qui a été président de la République de 1981 à 1995. A l'issue d'une longue carrière politique, il remporte l’élection présidentielle du 10 mai 1981 face à Valéry Giscard d'Estaing, ouvrant pour la première fois sous la Ve République une alternance politique. A la fois humaniste, européen et non dénué de machiavélisme, François Mitterrand, aura su incarner, tant par ses ambiguïtés que par son action, les mutations socioculturelles qui transformèrent en profondeur son pays dans la seconde moitié du XXe siècle. On lui doit notamment l’abolition de la peine de mort, en 1981. 

dagobert saint eloiRoi d'Austrasie puis roi des Francs de 632 à 639, Dagobert Ier est le plus célèbre des mérovingiens après Clovis. Bénéficiant du soutien de brillants conseillers (dont Saint Eloi), il reconstitue l’unité du royaume franc au cours de son bref mais florissant règne. Surnommé le « bon roi Dagobert », il tient une cour que ses contemporains jugeront fastueuse. Après sa mort, la monarchie mérovingienne ne cesse de décliner. Dagobert Ier sera le premier à être enterré, selon ses vœux, à l'abbaye de Saint Denis près de Paris. Après lui, de nombreux rois de France y seront inhumés.

portrait louisxiii champaigneLouis XIII (1601-1643) est un roi de France de la dynastie des Bourbons ; surnommé « le Juste », il a régné de 1610 à 1643. Fils aîné d’Henri IV, Louis XIII succède à son père alors qu’il n’a que neuf ans. Sa mère, Marie de Médicis, assure la régence. En 1624, il fait du cardinal de Richelieu son principal ministre. Dès lors, la politique du royaume suit une nouvelle direction : ensemble, le roi et le cardinal luttent contre l’influence des Habsbourg en Europe et limitent le pouvoir de la noblesse dans le royaume. Ils réduisent les privilèges dont jouissent les protestants depuis la promulgation de l’édit de Nantes, ce qui relance la guerre entre catholiques et protestants. Le règne de Louis XIII est marqué par l’affirmation d’un État fort et centralisé, inaugurant le « Grand Siècle » en France. 

doumergue_busteDéputé, Président du Sénat, Ministre, Président de la République, Gaston Doumergue est un personnage au destin incroyable, cumulant les hautes fonctions sans jamais rien demander ni faire pour les obtenir ! Il ne fut jamais un homme de parti et pourtant en 1924 la gauche et la droite étaient d’accord pour le nommer Président de la République ! Il fut même surnommé affectueusement « Gastounet » par ses pairs et par la Nation, grâce à sa courtoisie affable, son sourire légendaire et son « art et sa manière de faire ».