Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Ou plutôt comme une Madeleine avec un "m" majuscule. Car on fait fait pas du tout référence ici au gâteau préféré de Proust, mais à la Bible. Celle-ci raconte l’histoire de Marie, de la ville de Magdala, plus tard nommée Marie Madeleine. Cette femme était une ancienne prostituée, qui se présenta à Jésus lorsqu’elle apprit qu’il était à Magdala.


Elle se mit à ses pieds, les arrosant de ses larmes et de parfums, tout en les séchant avec ses cheveux alors qu'elle lui confessait ses pêchés. Jésus lui pardonna, et Marie Madeleine devint sa plus fidèle disciple. Lors de sa résurrection, c’est à elle que le Christ se présenta en premier. Aujourd’hui, une Madeleine ou une Marie Madeleine désigne une ancienne prostituée, et l’on dit d’une personne qu’elle "pleure comme une madeleine" lorsque l’on trouve que ses pleurs sont excessifs ou non justifiés.

Pour aller plus loin

- Trésors des expressions françaises de Sylvie Weil. Belin, 2008.

- La Fin des haricots : Et autres mystères des expressions françaisesde Colette Guillemard. Omnia, 2009.

 

Commentaires sur cet article