Les grandes batailles de l'Histoire

bataille_pyramidesLa bataille des Pyramides, Trafalgar, Austerlitz, Iéna-Auerstedt, Leipzig, Waterloo : l'épopée Napoléonienne.

Effectuez une recherche parmi nos centaines d'articles, ou bien parcourez notre sélection ci-dessous !




bataille pyramides grosRemportée par Bonaparte sur les mamelouks d'Egypte le 21 Juillet 1798, la bataille des Pyramides est la plus prestigieuse (et rare) victoire française de la campagne d'Egypte Elle va laisser à la postérité une des plus célèbres citations du futur empereur : « Du haut de ces pyramides quarante siècles d’Histoire vous contemplent ! »… Sur les pas de César et d’Alexandre, le jeune général a lancé les armées de la République dans une folle aventure militaire et scientifique sur la terre des Pharaons, occupée par les légendaires Mamelouks… Aux portes du Caire,  leur mythique cavalerie, réputée pour être la meilleure du monde, est terrassée par l’infanterie du corps expéditionnaire français. Récit d’un « Azincourt égyptien » aux pieds des pyramides millénaires.

battle of trafalgarLe 21 octobre 1805 lors de la bataille navale de Trafalgar, la flotte britannique dirigée par l'amiral Nelson défait la coalition franco-espagnole commandée par l'amiral Villeneuve. Cet affrontement décisif eut lieu au large du cap de Trafalgar, au sud de l'Espagne près de Cadix, opposant dix-huit navires français et quinze espagnols à vingt-sept vaisseaux britanniques. La victoire des Britanniques met un coup d’arrêt aux projets de Napoléon d’envahir l’Angleterre. Sous-estimée par Napoléon, elle assoit définitivement la domination navale du Royaume Uni et sa détermination à vaincre l'empereur.

napoleon austerlitzLa bataille d’Austerlitz s’est déroulée le 2 décembre 1805 et a opposé les troupes de l’empereur Napoléon Ier aux armées des empereurs russe (Alexandre Ier) et autrichien (François II). Également connue sous le nom de bataille des Trois Empereurs, cette victoire française écrasante remportée le jour anniversaire du sacre de l'empereur effaçait le désastre naval de Trafalgar et permettait de conclure favorablement la guerre de la Troisième Coalition. Napoléon ne créa jamais, parmi ses maréchaux, de duc ou de prince d’Austerlitz : c’était sa victoire personnelle, et un formidable instrument de légitimité à son pouvoir. Le lendemain, l'empereur s'adresse à son armée : « Soldats, je suis content de vous... Il vous suffira de dire : J'étais à la bataille d'Austerlitz, pour qu'on réponde : Voilà un brave ! »

waterloo northen

La bataille de Waterloo a opposé le 18 juin 1815 les armées de Napoléon aux troupes anglo-prussiennes de Wellington et Blücher, non loin de Bruxelles. Après s’être échappé de l’île d’Elbe où il était retenu prisonnier, Napoléon regagne Paris le 20 mars 1815 et reprend le pouvoir (« Cent-Jours »). Immédiatement, une coalition formée par la Russie, l’Autriche, la Prusse et l’Angleterre envoie des troupes à la frontière belge afin de préparer l’invasion de la France. Ayant rassemblé une armée de 125.000 hommes, l'empereur se porte à la rencontre de l'ennemi. L'affrontement principal, qui a lieu à Waterloo, se termine par une défaite française et la chute définitive du Premier empire. 

napoleon wagramLa bataille de Wagram, en Autriche, est la dernière grande victoire de Napoléon Ier, remportée sur les armées autrichiennes le 6 juillet 1809 au nord-est de Vienne. Cette bataille marqua la fin de la campagne d'Autriche et permit à Napoléon de réduire la cinquième coalition européenne contre la France depuis 1792. La Grande Armée, qui avait repris Vienne le 12 mai, avait été durement éprouvée à Essling, à quelques dizaines de kilomètres, les 21 et 22 mai : elle avait dû reculer, se rapprochant de Vienne à l'île Lobau.

bataille_eylauLa bataille d'Eylau (8 février 1807) est une victoire chèrement acquise par Napoléon Ier sur les russes dans l'ancienne Prusse orientale. C'est un véritable carnage ou Napoléon Ier découvre pour la première fois l'immensité russe et la dureté de ses hivers. Il lui faudra la victoire à la bataille de Friedland, le 14 juin 1807, pour que le tsar Alexandre Ier accepte de négocier. La paix sera conclue à Tilsit.