Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

napoleon_wagramLa bataille de Wagram, en Autriche, est la dernière grande victoire de Napoléon Ier, remportée sur les armées autrichiennes le 6 juillet 1809 au nord-est de Vienne. Cette bataille marqua la fin de la campagne d'Autriche et permit à Napoléon de réduire la cinquième coalition européenne contre la France depuis 1792. La Grande Armée, qui avait repris Vienne le 12 mai, avait été durement éprouvée à Essling, à quelques dizaines de kilomètres, les 21 et 22 mai : elle avait dû reculer, se rapprochant de Vienne à l'île Lobau.

 


La bataille de Wagram (6 juillet 1809)
la_bataille_de_waterloo18 juin 1815. Napoléon, de retour de son exil de l'île d'Elbe, affronte à la bataille de Waterloo, en Belgique, les prussiens et les anglais, coalisés contre l'empereur. Deux jours plus tôt, Napoléon avait contraint les prussiens à la retraite. Mais le 18, les anglais commandés par Wellington résiste à tous ses assauts et en fin de journée les prussiens arrivent sur le champ de bataille. Le sort de l'empereur est scellé par l'une des plus célèbres batailles de l'histoire.

 


La bataille de Waterloo (18 juin 1815)
battle-of-trafalgarCette bataille navale remportée le 21 octobre 1805 par la flotte britannique, dirigée par l'amiral Nelson sur la flotte napoléonienne, commandée par l'amiral Villeneuve et soutenue par la flotte espagnole, eut lieu au large du cap de Trafalgar, au sud de l'Espagne près de Cadix, et opposa dix-huit navires français et quinze espagnols à vingt-sept vaisseaux britanniques.

 


La bataille de Trafalgar (1805)

bataille_eylauLa bataille d'Eylau (8 février 1807) est une victoire chèrement acquise par Napoléon Ier sur les russes dans l'ancienne Prusse orientale. La bataille d'Eylau est un véritable carnage ou Napoléon Ier découvre pour la première fois l'immensité russe et la dureté de ses hivers. Il lui faudra la victoire à la bataille de Friedland, le 14 juin 1807, pour que le tsar Alexandre Ier accepte de négocier. La paix sera conclue à Tilsit.

 


La bataille d'Eylau (8 février 1807)

Pyramides

« Du haut de ces pyramides quarante siècles d’Histoire vous contemplent ! »… Depuis les sables brûlants d’Egypte la proclamation du jeune général résonne encore dans la mémoire de tous les Français… Sur les pas de César et d’Alexandre, Napoléon Bonaparte a lancé les armées de la République dans une folle aventure militaire et scientifique sur la terre des Pharaons, occupée par les légendaires Mamelouks… Le 21 Juillet 1798, aux portes du Caire, leur mythique cavalerie, réputée pour être la meilleure du monde, est terrassée par l’infanterie du corps expéditionnaire français. Récit d’un « Azincourt égyptien » aux pieds des pyramides millénaires.

 


La bataille des Pyramides (21 juillet 1798)
gerard150Austerlitz : la plus célèbre bataille de Napoléon Bonaparte, sans doute la plus célébrée aussi – du moins en son temps. Victoire écrasante remportée le jour anniversaire de son sacre en tant qu’empereur des Français, elle effaçait le désastre naval de Trafalgar et permettait de conclure favorablement la guerre de la Troisième Coalition. Napoléon ne créa jamais, parmi ses maréchaux, du duc ou de prince d’Austerlitz : c’était sa victoire personnelle, et un formidable instrument de légitimité à son pouvoir. Difficile, donc, de traiter une fois de plus de cette bataille sans tomber dans les lieux communs habituels.

 


La bataille d'Austerlitz (2 décembre 1805)