Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

blason armee du salutL'Armée du salut est l'une des plus anciennes oragnisations humanitaires. D'origine anglaise et protestante, elle combine mission spirituelle et mission sociale. Son originalité réside dans son mode d'organisation, qui s'inspire du modèle militaire.

 

Une armée de paix

L’Armée du Salut naît en pleine révolution industrielle, à la fin du XIXe siècle. Elle est fondée le 5 juillet 1865 par le pasteur méthodiste britannique William Booth (1829- 1912), choqué par le spectacle des foules ouvrières qui s’entassent dans les quartiers pauvres de l’est londonien. Elle s’appelle, dans un premier temps, la East London Christian Mission (Mission chrétienne de l’est de Londres), pour deve­nir en 1878 The Salvation Army (Armée du Salut).

soupe de nuit 1925Sa devise d’origine « Soup. Soap. Salvation » (Soupe. Savon. Salut) est le reflet de la pensée profonde de ce pasteur pragmatique. Né dans une famille pauvre, Booth tra­vaille dès l’âge de 13 ans, après des études sommaires. Autodidacte, il lit beaucoup et se forme seul à l’écriture, il est alors persuadé que le changement ne s’opère pas au niveau des masses, mais en chaque individu. Le progrès social, politique et économique, doit découler d’une pro­fonde transformation de l’Homme par lui-même, « grâce à la puissance de l’Evangile ». Néanmoins, il sait qu’avant de parler du Royaume des Cieux, il faut pouvoir lui pro­poser des conditions de vie décentes sur Terre.

Spirituelle et temporelle

Présentes en France à partir de 1881, deux structures composent l’Armée du Salut: la Congrégation («Avec Dieu, avec l’autre, avec soi»), chargée de la mission spirituelle, et la Fondation (« Secourir, Accompagner, Reconstruire »), chargée de la mission sociale. Son organisation s’inspire d’un modèle militaire, avec une hiérarchie, une discipline, un uniforme et des règlements. Elle intervient partout où la nécessité l’exige et où son aide est acceptée. Son quartier général international est basé à Londres, placé sous l’autorité d’un général qui coordonne l’action au niveau mondial et fixe les grandes orientations. Chaque territoire possède un quartier général national. En 2014, c’est une structure internationale, dans plus de 120 pays, qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde.

Pour aller plus loin

- L'Armée du salut, de Raymond Delcourt. PUF, 1992.

- L'Armée du salut en France.