theories complot montageConspirationnisme, théories du complot, phénomènes de croyances, fausses nouvelles qui se glissent dans l’actualité... Notre siècle est marqué par une course à la déconstruction de l’information au profit bien souvent d’un enchainement de contre-vérités publiées et colportées comme de réels scoops. Cela dit, rappelons puisqu’on ne peut pas le nier, que l’existence des théories complotistes ne provient pas du fait des technologies liées à l’internet, mais reste bien une mécanique pernicieuse de la pensée humaine ayant pour but la déstabilisation. Nous pouvons remonter au moins jusqu’au Moyen Âge pour en apporter des preuves.

Naissance du complotisme en France

C’est au XIVe siècle que commencent à se former les idées conspirationnistes, avec au moment de la peste noire en 1347, l’idée germante que les juifs empoisonneraient les puits et fontaines à eau pour éliminer les chrétiens. Dans la région de Strasbourg la rumeur va enfler assez vite avant de se répandre.  Un siècle plus tard, démarre dans l’imaginaire collectif la conviction que des sectes sataniques veulent détourner les croyants de Dieu : «Au cours du XVe siècle, la répression de la sorcellerie démoniaque, menée tant par les tribunaux ecclésiastiques que par les cours laïques, va largement s’adosser à cet imaginaire, reçu toutefois de manière fort inégale dans les différentes parties de l’Europe occidentale » (1)

L’une des théories du complot les plus répandues chez nous à travers l’histoire, reste celle indiquant que la Franc-Maçonnerie aurait déclenché la Révolution Française ! Idée qui flotte encore dans l’esprit de beaucoup…Or, on sait depuis longtemps que c’est l’Abbé de Barruel -prêtre et essayiste- qui a voulu dans ses écrits faire passer l’idée que la Révolution n’était pas un mouvement spontané mais commandé par des loges maçonniques. Pourtant, dans la tourmente révolutionnaire, l’ordre maçonnique était instable et a failli disparaitre. Des tas de loges sont même entrées en sommeil…jusque 1795.

Quelques théories complotistes célèbres

Illuminati

illuminati complotA l’origine, en 1776 un petit groupe secret nommé Les illuminés de Bavière a essayé par tous les moyens d’entrer en politique, et par le biais de la Franc-Maçonnerie entre autre. Illuminés se dit Illuminati en latin. Plus tard, on entend dire que ces Illuminati compteraient parmi eux les membres des familles de la haute finance , et des plus influents. On dit que leurs ramifications se propagent dans la culture afin de mieux endoctriner les masses. Car leur but est d'asservir l’humanité.

L’Homme n’a jamais marché sur la lune en juillet 1969

En 1972 a commencé à enfler la rumeur sur la première mission Apollo 11, racontant que Armstrong et Aldrin n’ont jamais posés les pieds sur la lune. Le livre « We never went to the moon » de Bill Kaysing a largement contribué a alimenter le complot. Il disait que l’alunissage était filmé en studio. Et il suffisait de voir comment James Bond se trouvait dans un décor lunaire des « Diamants sont éternels » pour faire grossir encore la rumeur, comme l’a souvent souligné Pierre Chastenay, astronome canadien.

La naissance de cette rumeur pourrait aussi être liée au contexte politique américain, ou en 1971 surgit l’affaire du « Pentagon papers », la population découvre que leur gouvernement leur cache la vérité depuis des dizaines d'années sur la guerre du Vietnam… Les américains n’ont plus confiance.

Le plastisme

Seize pour cent de la population américaine serait encore aujourd’hui concernée par la croyance d’une terre plate et non ronde ! Une interprétation moderne de la Terre plate qui prend ses sources en 1881 avec une publication d’un certain Parallax…(un pseudonyme signifiant : l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé). L’opuscule signé par l’astronome anglais dont le vrai patronyme est Samuel Rowbohtjam, annonce que la planète n’est pas une sphère. Depuis, sa théorie convainc toujours certains adeptes !

Parmi les autres thématiques de prédilection des théoriciens du complot, on peut aussi citer le protocole des sages de Sion, la mort d' Adolf Hitler ou l'assassinat de John F Kennedy.

Internet pas si net ?

Chez les complotistes modernes, plus récemment, l’arrivée et la démocratisation d’internet va -il est vrai- favoriser , réveiller ou véhiculer plus aisément de fausses informations, et les transporter via les réseaux sociaux. Cela veut-il dire qu’il y aurait un plein essor des théories ?

Y répondre trop vite serait maladroit. Entendre dire que les jeunes sont les premiers à véhiculer les fake-news ne peut être tout à fait vrai. En revanche, secouer les mentalités des jeunes générations pour qui tout se vit avec du « fast » et leur apprendre à recouvrer le temps de mieux vérifier une information, est une bonne piste. Puisque le conspirationnisme prend ses sources dans l’histoire depuis de longs siècles, on ne peut affirmer de nos jours qu’il soit en plein essor, déclare Julien Giry, chercheur. Cela ne date pas du 2.0 !

table nouvel ordre mondialA l’aube des années 2000, par exemple, on entend à nouveau parler des Illuminati qui oeuvrent en secret pour la domination du monde…ceci n’est pas récent. Ce qui change de nos jours pour lancer les théories du complot, c’est l’internet. L’homme devient non seulement utilisateur mais aussi créateur de contenus…

Selon une grande enquête de 2019 de la Fondation Jean-Jaurès ainsi que de Conspiracy Watch, « 25 % adhérent à la théorie du grand remplacement («l'immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée  »). 22 % approuvent l'idée qu'il «  existe un complot sioniste à l'échelle mondiale  ». Et 43 % soutiennent l'idée que le ministère de la santé est de mèche avec l'industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins  « (2)

Julien Giry, s’intéresse donc aux pratiques des acteurs sociaux, des citoyens, des profanes, sur la manière dont chacun est confronté à l’actualité reçue et perçue. Il se penche au quotidien sur ce qui fait le désordre informationnel. Pour définir la mécanique globale de la théorie du complot, il rapporte qu’il s’agit d’une vision du monde selon laquelle tout ce qui se passe autour de nous ( les catastrophes industrielles, les attentats, les maladies modernes, ou même encore les résultats sportifs, les récompenses comme les Oscars, etc, ) serait le fruit d’une volonté secrète et organisée d’un petit groupe d’individus qui agit à son projet unique ! Et cette vision mondiale est transversale à toutes les classes sociales.

Conspirationnisme, entre méfiance et défiance

Par ailleurs, il existe bel et bien une problématique. Celle qui en fait un système de pensée unique lorsqu’on est dans une pensée de rationalisme paradoxal, de doutes sur tout, ou rien n’est exact, et ou tout ce qui est dit « est faux » . Au final, l’individu se méfie de tout sauf de l’existence du complot !

Dans le complot, deux cibles reviennent le plus souvent : les élites, et les étrangers. En France, trois personnalités sont souvent visés comme étant complotistes: Dieudonné, Alain Seurat ou Thierry Meyssan. Ce dernier, dans un article du magazine l’Express sous la signature de Boris Thiolay en 2015, est présenté comme le nouveau maître à fausser, la figure clé du complotisme. Meyssan est l’auteur de « l’Effroyable imposture «  sorti en 2002, ou selon lui, aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001 !

JulienGiry Complot Photo RTL Le chercheur Julien Giry affirme qu’il existe des dominants et des stars du complotisme. En effet, les figures de leaders conspirationnistes existent, comme ceux ci-dessus cités. Leur profil en général va de celui qui porte un discours, celui qui en impose physiquement, à celui qui va porter la parole de contestations des vérités établies. Cependant, il ne faut pas négliger les autres acteurs en ce domaine, ainsi celui qui va poster une petite vidéo sur son compte Youtube ou Facebook - vidéo qui risque d’être noyée bien entendu dans l’océan d’images déjà existantes - mais vidéo qui peut aussi trouver son public .

Le Docteur en Science politique rappelle que le rôle de ces gens « c’est d’être un peu comme un prophète au sens charismatique » . Il est exact que celui qui va « révéler le message » ou « voir clair dans le jeu de l’adversaire » épouse une dimension tout à fait religieuse, voire d’avant-garde.

Par ailleurs, avec à ce jour presque dix huit mois de pandémie due à la Covid-19, on peut dire que le tapis rouge s’est déroulé tout seul pour les complotistes. Le terrain est propice aux théories en tous genres, sur le plan sanitaire, politique, moral, car les rumeurs vont combler les vides face à l’absence d’explications solides et aux incertitudes. Immédiatement, le complot arrive pour expliquer que « ceci est arrivé parce que… », ou «  à cause de… » . Sans s’appuyer sur de véritables infos, sans références, ou en inventant des noms de sociétés, de spécialistes, en détournant des photos, etc

L’autre dimension du complot est manichéenne . D’un côté il y aurait les bons, de l’autre les mauvais ! Ou si vous préférez, une élite qui cherche a renforcer son pouvoir…Et les créateurs de complots tentent là ,de donner du sens à leur sens !

C’est à dire que l’on n’est plus dans le vide et l’incertitude mais on vient abreuver et remplir un manque pour suggérer du sens. Et ce vrai-faux sens explique le succès des théories. Les auteurs complotistes sont à la recherche de détails peu développés qui sembleraient troublants, ils se servent des contradictions et anomalies pour alimenter leur message. Ainsi, ils pointent du doigt certaines professions soit-disant complices à leurs yeux. C’est la naissance de la défiance. Par exemple face aux médias et aux politiques, des cibles privilégiées. Mais, aujourd’hui de nouveaux venus sont dans le giron des théoriciens de la fake-news. Ainsi, les sociologues, les médecins, les biologistes, font office de cibles .

Théories du complot et réalité alternative

Les Etats-Unis seraient dirigés par des reptiliens, la terre est plate , les premiers pas sur la lune en 1969 c’était du vent, etc, toutes ces infos émanent de théorie du complot. Cela répondrait-il à un besoin collectif ? Julien Giry entend parfaitement cette idée, et explique que le complotisme fournit des explications simplistes et manichéennes sur le monde, et va nier la complexité. Il va se dédouaner des erreurs collectives. Il y a donc une dimension sociale et idéologique, à des individus qui veulent ré-orienter le monde à leur manière.

mosaique complotPeut-on dire alors que les théories du complot sont l’opium des imbéciles ( pour reprendre le titre du livre de Rudy Reichstadt sorti en 2019) ? Julien Giry n’adhère pas au terme d’imbéciles. Il préfère dire que c’est un système et un produit des maux sociaux avec des dysfonctionnements des sociétés libérales actuelles. C’est très observé et pensé au contraire. 

En conclusion, dans ce monde ou tout va trop vite et ou l’impatience humaine favorise bon nombre d’erreurs dans sa manière de consommer à tous les niveaux, la consommation de l’information justement doit demander de plus en plus de vigilance. Pour être certain d’utiliser les réseaux officiels de l’actualité, les incontournables quotidiens papiers ou en ligne restent la base même de sources fiables.

Les publications émanant de l’internet, les réseaux sociaux, les banques d’images, doivent être vérifiés plus d’une fois pour être certain de ne pas tomber dans une fange informative liée à des complotistes de tous bords. Jeunes et moins jeunes doivent apprendre à ne pas relayer n’importe quoi sous prétexte qu’un scoop vient d’arriver ! La sagesse doit être celle de la vérification auprès d’autres sources crédibles, avant même d’évoquer et transmettre une information.

En clair, pour se protéger et protéger les autres des malveillances complotistes, mieux vaut avoir un peu d'esprit critique et se poser les bonnes questions. Et surtout, ne pas se laisser embarquer dans un tourbillon de fake-news tout en relayant à tout va une information, ce qui ne ferait au bout du compte que de discréditer celui-là même qui pensait détenir une vérité !  

(1) Martine Ostorero, « Introduction : La répression de la sorcellerie aux marges du royaume de France à la fin du Moyen Âge », Cahiers de recherches médiévales et humanistes .

(2) Thomas Mahler, in Le Point.

Pour aller plus loin

Au coeur des théories du complot, de Christian Doumergue, éditions Opportun, 336 p, 2017

L’opium des Imbéciles, de Rudy Reichstadt, éditions Grasset, 192p, 2019

La théorie du complot pour les Nuls, de Michel Musolino, éditions culture pour les nuls, 400 p, 2019