louisXVII templeLouis XVII (1785-1795), dauphin de France, est le second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Après l'exécution de son père, il est déclaré roi par les nobles émigrés sous le nom de Louis XVII. Néanmoins, son règne n'est que théorique. L'enfant reste emprisonné au Temple, où il trouve la mort en juin 1795. Il est alors entérré secrètement au cimetière Sainte Marguerite alors la rumeur laisse supposer que le dauphin s'est évadé. Le mystère plane pendant deux siècles, mais en avril 2000, des tests ADN ont permis de lever le doute sur l’identité du « prisonnier du Temple », lequel était effectivement le fils de Marie-Antoinette et de Louis XVI.

Le règne théorique de Louis XVII

Second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, Louis Charles (1785-1795) naît à Versailles. Duc de Normandie, il devient dauphin à la mort de son frère aîné, en 1789, puis prince de France en 1790. À partir du 21 janvier 1793, date de l’exécution de Louis XVI, les royalistes, les aristocrates émigrés et les grandes puissances européennes le reconnaissent comme successeur royal sous le nom de Louis XVII. Celui-ci ne règne pourtant pas. Son oncle, comte de Provence, assure la régence théorique et des monarchistes avancent des proclamations contre-révolutionnaires en son nom.

La famille royale enfermée à la tour du Temple

dernier repas famille royale templeSuite aux émeutes du 20 juin 1792, le peuple comprend que le roi ne fera aucun compromis et le mécontentement envers la famille royale s’accroît. Le 10 août, Louis XVI est définitivement déchu. Il est incarcéré avec sa famille à Paris à la tour du Temple, construite par les Templiers au Moyen ge. Cette bâtisse carrée comprend quatre étages. La famille royale est d’abord logée dans une tour annexe, pendant que l’on prépare le bâtiment principal. Le 29 septembre, Louis XVI peut enfin l’habiter. Il occupe le deuxième étage.

Un mois plus tard, le dauphin rejoint son père, tandis que la reine s'installe au troisième étage. Quand le procès de Louis XVI commence, le 11 décembre, le dauphin vit avec sa mère, sa sœur et sa tante. Il ne revoit son père que le 20 janvier 1793. Six mois plus tard, le 3 juillet, il doit se séparer de sa mère. Il descend alors dans l’ancienne chambre de son père, où il vit isolé.

Une éducation populaire

Après la mort de son père, Louis XVII est placé sous haute surveillance. Il est éduqué comme un enfant du peuple par le cordonnier Simon et sa femme. Il lui apprend à renier ses parents, à boire, à jurer et à chanter des chansons révolutionnaires. L'état de santé du jeune enfant, victime d’une tuberculose osseuse, se dégrade rapidement et les conditions d'hygiène déplorables au donjon accentuent sa maladie. Après le départ de ses éducateurs, il est laissé à lui-même, enfermé dans une pièce insalubre, sans soins. Après la mort de Robespierre en janvier 1794, il reste détenu au Temple, dans de meilleures conditions.

La mort de Louis XVII

louisXVII lit de mortLouis XVII décède dans sa prison en 1795. Il est alors rongé par la tuberculose et brisé psychologiquement. Sa mort suscite de vives polémiques. Certains osent croire que l’affirmation de son décès est mensongère, qu’il s’est enfui et que le cadavre du Temple est celui d’un autre enfant. De nombreuses rumeurs affirment que Louis XVII a trouvé refuge en Vendée. Ainsi, une trentaine de prétendants réclament leur droit à régner et entament une procédure judiciaire. Un certain Naundorff se fait même duc de Normandie en 1824 et ses descendants ont, à plusieurs reprises, saisi la justice française pour faire valoir leurs prétendus droits.

Ces rumeurs d'évasion semblent mensongères, la lumière d’une étude récente sur le cœur présumé de l’enfant, conservé par plusieurs propriétaires. En 2000, des spécialistes de la génétique comparent son cœur avec celui de sa mère. Les résultats attestent l’appartenance de l’organe à Louis XVII et mettent fin aux soupçons d’évasion. Le jeune roi est bien mort au Temple.

Bibliographie

- De Philippe Delorme, Louis XVII : la biographie. Via Romana, 2015.

- D'Hélène Becquet, Louis XVII. Perrin, 2017.

.