Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Manuels

breve histoire moyenageDans cette « Histoire brève de la littérature française » centrée sur le Moyen Âge et la Renaissance, Alain Viala nous brosse le portrait d'une histoire littéraire de longue durée en s'appuyant sur de nombreuses références, dans un esprit clair et synthétique. Au final, le lecteur a entre les mains un bon ouvrage d'initiation à l'histoire de la littérature.

 


Une histoire brève de la littérature française

L’histoire du monde russe précédant Pierre Le Grand est largement méconnue en France. Pourtant, le monde slave oriental, de par sa position géographique, est un carrefour dans l’histoire mondiale. D’où viennent les Russes ? En quoi l’orthodoxie a-t-elle contribué à la création de la Russie ? Quelle est la place de l’orthodoxie dans le monde russe ? Quelle est la place du joug tatar dans l’histoire russe ? Comment la grande-principauté de Moscovie s’est imposée face à ses concurrents ? Ces questions ne sont qu’un aperçu de toutes celles auxquelles répond le livre Des Rhôs à la Russie - Histoire de l'Europe orientale (v. 730-1689) de Pierre Gonneau et Alexandre Lavror (PUF, coll. Nouvelle Clio).recommande

 


Des Rhôs à la Russie - Histoire de l'Europe orientale (v. 730-1689)

dbutsmondemusulmanL’historiographie des débuts de l’islam est en plein renouveau depuis quelques années, tout comme l’étude de l’Arabie préislamique. Dans quel contexte est apparu l’islam ? Comment s’est-il étendu et organisé par la suite ? Et, surtout, quelles ont été ses relations avec les autres religions de la région, le judaïsme, le christianisme mais également, on les oublie souvent, le zoroastrisme et le manichéisme ? C’est à toutes ces questions, et à bien d’autres encore, que propose de répondre l’ouvrage dirigé par Thierry Bianquis, Pierre Guichard et Mathieu Tillier, Les débuts du monde musulman, VIIe-Xe siècle. De Muhammad aux dynasties autonomes (PUF, coll. Nouvelle Clio).recommande

 


Les débuts du monde musulman, VIIe-Xe (collectif)

historioL’historiographie, et ses multiples définitions, est devenue incontournable dans l’approche de l’histoire aujourd’hui. Tout historien s’interroge sur sa science et son travail, et de plus en plus sur l’usage public qui est fait de l’histoire. En effet, d’internet aux lois mémorielles, en passant par l’exploitation politique de figures ou d’événements historiques, l’histoire n’appartient pas uniquement à l’historien. De plus, c’est une science qui connaît de nombreuses mutations, avec l’émergence de la world history, de l’histoire du genre ou des Postcolonial Studies. L’ouvrage de Nicolas Offenstadt, L’historiographie (PUF, coll. Que sais-je ?), vient mettre à jour ces évolutions.

 


L'historiographie (N. Offenstadt)

jeannecontamineObjet de convoitise, notamment politique, Jeanne d’Arc est une figure de l’histoire de France qui n’en finit pas de passionner. Beaucoup de choses ont été écrites sur elle, des plus sérieuses aux plus fantaisistes, et son destin fait encore débat chez les historiens, même si un certain consensus se détache sur les grandes étapes de sa vie. L’histoire de Jeanne, c’était aussi un contexte, fondamental pour ce qui était en train de devenir la France, à l’image du débat sur le « sentiment national » revendiqué par la Pucelle. L’ouvrage de Philippe Contamine, Olivier Bouzy et Xavier Hélary, Jeanne d’Arc. Histoire et dictionnaire (Robert Laffont), aborde tous ces aspects, et bien d’autres.recommande

 


Jeanne d'Arc. Histoire et dictionnaire (Contamine, Bouzy, Hélary)

enseignerLe métier de professeur d’histoire-géographie connaît beaucoup de bouleversements ces dernières années, entre les réformes de la formation (la fameuse « mastérisation »), les changements de programmes, l’histoire des arts, ou le basculement en option de cet enseignement en Terminale S. A cela, il faut ajouter tout ce qui touche à l’enseignement en général, évolution techniques entre autres (l’outil informatique). L’ouvrage de Martin Colas, Enseigner l’histoire. Entre liberté et responsabilité (Sedes), a pour ambition d’aider le futur enseignant d’histoire à s’y retrouver.

 


Enseigner l'histoire (M. Colas)

muhammadnefL’enseignement du fait religieux pose régulièrement des difficultés aux professeurs. Ces difficultés concernent l’histoire des trois monothéismes. La collection Récits primordiaux, aux éditions de La documentation française, a donc pour ambition de donner des clés aux enseignants pour surmonter les éventuels problèmes rencontrés. Après Abraham et Jésus, est publié un volume consacré à Muhammad. Il a été présenté aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois par ses deux auteures, Annliese Nef et Vanessa Van Renterghem. Voici un résumé de leur intervention, et l’avis d’Histoire pour tous sur l’ouvrage.recommande

 


Muhammad, récits primordiaux (A. Nef, V. Van Renterghem)

histoire_de_frLes ouvrages sur l’histoire de France sont nombreux, de qualité très inégale (on l’a encore vu avec le récent L’histoire de France pour les Nuls) et destinés à un public varié. Parmi cette forte concurrence, la maison d’édition Nathan parie sur la simplicité et la clarté, avec cette Histoire de France, publiée dans la collection Repères Pratiques, et destinée à un large public d’élèves et d’étudiants.

 


L'histoire de France (Labrune, Toutain, Zwang)

matousS’il existe de nombreux ouvrages de vulgarisation ayant pour cadre le Moyen Âge, au-delà des grands classiques tels Le Goff ou Gauvard, aucun à notre connaissance ne prétend s’intéresser au Moyen Âge dans son ensemble, en essayant d’aborder autant les thèmes politiques, économiques, sociaux, religieux et culturels. C’est justement l’ambition de l’ouvrage de Christine Duthoit, Le Moyen Âge pour tous. Pari réussi ?

 


Le Moyen Âge pour tous (C. Duthoit)

histoL’histoire n’appartient pas seulement aux historiens. Les usages publics et sociaux de cette science sont de plus en plus divers, les débats et les récupérations se multiplient, chacun estimant être légitime à « faire de l’histoire ». Les historiens sont poussés à se poser des questions sur leur discipline et sur leur rapport, non seulement à l’histoire, mais également à la société qui les entoure. Se pose la question de l’historicité de la société dans laquelle vit et travaille l’historien. Pour trouver des réponses, l’ouvrage dirigé par C. Delacroix, F. Dosse, P. Garcia et N. Offenstadt a pour ambition de « dresser l’état des lieux de l’histoire comme discipline productrice et de mettre en perspective les usages contemporains du passé ».recommande

 


Historiographies. Concepts et débats (collectif)

socitsLe haut Moyen Age n’est pas la période la plus connue des temps médiévaux, en particulier par le grand public. On le juge souvent obscur et un peu « barbare », une simple transition, un passage entre l’Antiquité tardive et le « vrai » Moyen Age, féodal. Pourtant, c’est une étape décisive pour l’évolution des sociétés en Occident, aux caractéristiques propres, qui plus est en plein renouvellement scientifique. Voici donc un ouvrage qui va nous permettre d’en savoir plus.recommande

 


Les sociétés du haut Moyen Age en Occident (L. Feller, B. Judic)