L'histoire de France et du Monde


jean leon geromeLa campagne d'Egypte est une expédition militaire en Orient menée par le général en chef Bonaparte de 1798 à 1800, dans le cadre de la lutte contre l'Angleterre, seule puissance à maintenir les hostilités contre la France de la Révolution. Nommé par le Directoire à la tête de l’expédition d’Égypte en 1798, Napoléon Bonaparte s’assure le contrôle du pays à la bataille des Pyramides. Il apparaît comme le libérateur du joug mamelouk, tandis que les scientifiques qui l’accompagnent redécouvrent le passé de l’Égypte. Mais l'amiral Nelson détruit la flotte française à Aboukir. Bonaparte parti, les Français évacuent le pays en 1801.

Le contexte de la campagne d'Egypte

C’est sous le Directoire qu’est décidée l’expédition d’Égypte. Les directeurs qui assument le pouvoir exécutif ont recours à l’armée pour maintenir l’ordre face aux menaces jacobines et royalistes. C’est pourquoi ils font appel au général Bonaparte, déjà victorieux lors de la campagne d’Italie. Le but de l’expédition est double : éloigner Bonaparte jugé trop encombrant et ambitieux par le Directoire, et surtout entraver la puissance commerciale de l’Angleterre. Les avantages de cette expédition : couper l’isthme de Suez, l’une des routes de l’Angleterre vers l’Asie, préparer une expédition contre l’Inde, source principale de richesse anglaise et enfin s’assurer une colonie qui pourrait se substituer à celles que la France a perdues.

L’expédition semble risquée du fait qu’elle immobilise une armée au loin alors que la guerre menace de reprendre en Europe. Mais échappant au contrôle du sultan, la résistance de l’Égypte est estimée faible. Après Campoformio, Bonaparte dispose des forces suffisantes pour défaire le Directoire. Ce dernier est impopulaire, le coup d’État est possible mais le succès n’est pas garanti. Discrédité, le Directoire n’en reste pas moins le gouvernement légal. Bonaparte sait qu’il doit multiplier les actions d’éclat pour ne pas se faire oublier. Son élection à l’Académie des sciences en 1797 lui confère une réputation de savant.

Après l’échec de Hoche en Angleterre, il reste la solution proposée par Talleyrand, à savoir l’Égypte.

Officiellement, une expédition scientifique

bataille aboukir 1798Le 19 mai 1798, 200 navires quittent Toulon avec 35 000 hommes à bord. L’expédition a été préparée dans le plus grand secret afin d’éviter la flotte anglaise. Le prétexte officiel est celui d’une expédition scientifique. 167 savants, ingénieurs et artistes, membres de la commission des sciences et des arts, comme Dolomieu, Henri-Joseph Redouté, le mathématicien Gaspard Monge, le chimiste Claude Berthollet ou Vivant Denon, font partie du voyage et fondent l’Institut d’Égypte qui a pour mission de propager les idées des Lumières. Une revue est même créée à cet effet, la « Décade égyptienne ».

Les fouilles archéologiques aboutissent à la découverte de la pierre de Rosette, qui portent des inscriptions en égyptien hiéroglyphique, en démotique et en grec. Cette stèle marque le début de l’égyptologie grâce au déchiffrement des hiéroglyphes par Champollionhiéroglyphes par Champollion.En réalité, Bonaparte cherche en Orient un surcroît de gloire, tout en surveillant d’un œil la décomposition attendue du pouvoir dictatorial.

La campagne de Bonaparte en Egypte

Les Français débarquent près d’Alexandrie en Égypte en juillet 1798. Le 21 juillet, la victoire à la bataille des Pyramides donne accès au Caire. Malgré la défaite dans la rade d’Aboukir le 1er août 1798 face à la flotte britannique, Bonaparte réorganise l’Egypte comme il l'avait fait pour l’Italie. Il y établit un gouvernement de sept personnes, uniformise l’impôt et répartit de façon équitable les terres disponibles. Un recensement de la population est entrepris.

Bataille pyramide lejeuneEn octobre 1798, le Caire se soulève ce qui coûte la vie au général Dupuy. Si les notables égyptiens acceptent le plus souvent de se rallier à l’armée française, le peuple demeure hostile à l'occupation car le blocus britannique entraîne une pénurie et une augmentation du coût des marchandises.

Bonaparte bat les Turcs en avril 1799 au Mont Thabor. Mais le manque d’artillerie le gêne et la peste commence à apparaître. Il bat en retraite. Sous la menace d’un débarquement turc en Égypte, Bonaparte défait les forces ottomanes à Aboukir, le 25 juillet 1799. Cette victoire a le mérite d’effacer la défaite précédente.

Retour en France de Bonaparte et fin de l’expédition en Egypte

Avec cette expédition en Orient et la création de nouveaux Etats à ses frontières, l’Europe prend soudainement conscience que la France s’agrandit et étend dangereusement son influence. De cette menace naît la deuxième coalition, formée de l’Angleterre, de l’Autriche, de la Russie et Naples. Les coalisés rassemblent plus de 300000 hommes contre 150 000 pour les Français, dont les meilleures troupes sont en Égypte.

Ces nouvelles menaces détournent l’attention de l’Égypte. De ce fait, l'éloignement, qui représentait un avantage pour Bonaparte, se transforme en handicap. Le 23 août, le futur empereur confie le commandement de l’armée d’Égypte à Kléber et repart en France.

bonaparte scientifiques egypteAprès avoir réussi à tromper les Anglais en Méditerranée, l’annonce de sa victoire parvient à Paris quelques jours avant son arrivée, mettant ainsi un terme aux rumeurs pessimistes qui faisaient de lui un général vaincu. Il acquiert l’image d’un chef de guerre qui apporte son soutien à la France face aux menaces extérieures et provoque des manifestations de joie sur le chemin du retour.

Auréolé d’un prestige fondé sur une intense propagande (le Courrier d’Égypte s’adresse au corps expéditionnaire et doit soutenir le moral des troupes), Bonaparte s’empare du pouvoir par le coup d’État du 18 Brumaire (9 novembre 1799). Deux ans plus tard, les survivants de son armée d’Egypte signent une capitulation avec les anglais qui assurent leur rapatriement ainsi que celui des savants encore présents.

La campagne d’Égypte va donner naissance à une nouvelle discipline, l’égyptologie, et ouvrir la voie à une archéologie plus orientée vers la connaissance des civilisations et l’étude de ses vestiges que par la simple recherche de trésors.

Bibliographie

La Campagne d'Égypte, de Jacques-Olivier Boudon. Belin, 2018.

Bonaparte et la campagne d'Égypte, de Catherine Chadefaud. Ellipses, 2018.

.


Effectuez une recherche parmi nos milliers d'articles ! 


    A découvrir  en ce moment :

Notre article sur l'Egypte Antique et Ancienne

La biographie du président Lincoln

La biographie de l'artiste Picasso