Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

SongLa dynastie Song débute en 960 de notre ère, et fait suite à plusieurs décennies de chaos politique. Après la chute de la dynastie précédente, celle des Tang, en 907 suite à un coup d'Etat, une période d'instabilité s'installe, connue sous le nome de période des Cinq dynasties en Chine du Nord, et période des Dix Royaumes en Chine du Sud. La Chine était alors divisée et en pleine guerre civile, chacune des factions essayant de recréer l'Empire et d'en prendre la tête.

 


La Chine des Song (宋)

Atlas-catalanAu XIIIe siècle, alors qu’en France règne le roi Louis IX (Saint Louis), naît en Afrique subsaharienne un nouvel empire, sur les ruines de celui du Ghana. Fondé par le légendaire Soundiata Keita, l’Empire du Mali devient rapidement un Etat riche et puissant, connecté aux réseaux commerciaux et culturels de l’Afrique, bien au-delà du Sahara, jusqu’au monde musulman. Au XIVe siècle, la réputation du Mansa franchit même la Méditerranée puisqu’on le retrouve présenté sur le célèbre Atlas catalan, offert au roi de France Charles V par le roi d’Aragon.

 


L'Empire du Mali au Moyen Âge

200px-Des grandes dynasties chinoises, celle des Han est l’une des plus importantes, et paradoxalement l’une des moins connues. Son apogée, sous le règne de l’empereur Wudi, est contemporaine de la République romaine de l’époque des Gracques et de la lutte entre Sylla et Marius. C’est au même moment qu’est ouverte la célèbre route de la soie. La Chine des Han a également produit plusieurs des grandes inventions de l’histoire, qui allaient mettre plusieurs siècles à parvenir en Occident.

 


La Chine des Han

muraille-chineTout au long de son histoire, la Chine dut affronter des envahisseurs venus du nord. La dynastie Ming, qui chassa les mongols et régna sur l’empire du milieu de 1368 à 1644, entreprit d’édifier les 5000 kilomètres de la grande muraille afin de défendre ses frontières. En vain. En 1644, profitant d’une guerre civile qui ravageait la Chine, les mandchous des régions septentrionales envahirent le pays et s’emparèrent de Pékin. Fondateurs de la dynastie Qing, ils furent les derniers souverains de la Chine impériale.

 


La Chine impériale (XIVe-XIXe siècle)

mongolsLes mongols ont été l’une des puissances les plus destructrices que le monde ait jamais connu. Au XIIIe siècle, ils surgirent des steppes d’Asie, terrorisant les peuples établis en Eurasie, de la Chine à la Hongrie. Et pourtant, moins d’un siècle plus tard, l’immense empire mongol avait commencé à se désintégrer en plusieurs états indépendants. Vers la fin du XVe siècle, il avait presque disparu de l’histoire, ne laissant derrière lui après une incroyable chevauchée que ruines et désolation.

 


L'empire mongol : chevauchées et conquètes