Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Plan-MarshallLe 31 mars 1948 le Congrès américain approuve la mise en place du 'Plan Marshall', plan qui va contribuer pour beaucoup à la reconstruction économique de l'Europe après la Seconde Guerre Mondiale. De quoi s'agit-il? Ce plan élaboré à partir de l'été 1946 prend acte de l'état désastreux des économies et industries européennes, qui ont à la fois à souffrir des destructions engendrées par la guerre mais aussi par des problèmes liés à la reconversion vers des productions de temps de paix.

Il n'échappe pas non plus aux politiques et économistes américains que la fragilité économique de l'Allemagne de Weimar résultant en partie de la politique des réparations avait joué un rôle important dans l'arrivée au pouvoir des Nationaux-Socialistes.

Reconstruction de l'Europe sur fond de guerre froide

Dans le contexte de la guerre froide, il est donc de l'intérêt des Etats-Unis que la reconstruction économique de l'Europe soit rapide et harmonieuse afin d'éviter de graves troubles qui ne pourraient que favoriser les communistes. D'autre part il s'agit aussi de trouver des débouchés pour une industrie américaine tournant alors en plein régime.

Le Plan Marshall (du nom du général Marshall, alors Secrétaire d'État) va prendre principalement la forme de dons et de prêts accordés au rétablissement économique de 16 pays européens. L'effort est considérable, on estime qu'il représentera environ 1,5% du PIB US sur cinq ans. Les principaux bénéficiaires en seront le Royaume-Uni, la France, l'Italie et la RFA.

Cette aide aura permis à ces économies de ne pas s'effondrer tout en assurant la prospérité à court-terme des Etats-Unis. Néanmoins le plan Marshall n'en fut pas moins critiqué à la fois par les tenants du libéralisme économique (qui y voyait une excuse pour maintenir le dirigisme des temps de guerre, ainsi qu'une entrave au libre marché) et par les socialistes qui le décrièrent comme un instrument de domination aux mains des Etats-Unis.

Quoi qu'il en soit le Plan Marshall est resté depuis comme une référence en matière de soutien économique, a tel point qu'il en est devenu une expression fréquemment utilisée, que ce soit pour l'environnement ou l'aide à la reconstruction d'Haïti.