Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

siege turinLa guerre de Succession d'Espagne est l'un des plus longs conflits du règne de Louis XIV. L'évènement à l'origine de cette guerre est la mort de Charles II le 1er novembre 1700. Il n'avait pas d'héritier. Cette guerre va durer treize ans, occasionnant des victoires et des défaites. Parmi celles-ci, il y a le siège de Turin, qui dura de mai à septembre 1706.

 


Le siège de Turin (1706)

plan_bataille_de_DenainLa guerre de Succession d’Espagne fait rage depuis 1704, mais va s’achever par la dernière grande victoire française, le 24 juillet 1712 lors de la bataille de Denain. Un combat simple en quatre à cinq heures de temps, un modèle de stratégie admiré dans les écoles militaires, qui eut des résultats considérables : cette victoire permet de signer enfin le traité de paix d’Utrecht en avril 1713 et dessine la frontière du Nord de la France, comme elle est à peu près actuellement.

 


La bataille de Denain (1712)

plan_de_la_batailleVous connaissez certainement la chanson « Marlbrough s’en va-t-en guerre, mironton, mirontaine… » devenue célèbre grâce au duc (du même nom) s’étant fait remarqué par sa curieuse disparition lors de la bataille de Malplaquet du 9 au 11 septembre 1709. Après des guerres et des victoires faciles comme en Flandre et en Franche-Comté, Louis XIV toujours préoccupé par la Succession d’Espagne, doit faire face au début du XVIII è siècle à des batailles plus difficiles comme celle de Malplaquet, gagnée « par abandon » de l’ennemi.

 


La bataille de Malplaquet (11 septembre 1709)

fontenoy_Salut_avant_la_batailleParmi les grandes victoires opposant la Maison des Bourbons et celle des Habsbourg et dans l’affrontement entre les Français et les Anglais, la bataille de Fontenoy est la plus célèbre, devenue populaire grâce à cette phrase « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! ». Le 6 mai 1745, Louis XV quitte Versailles avec le Dauphin et prend la direction de Tournai pour assister à la capitulation de la ville, accompagné d’un cortège de 1000 personnes s’étirant sur plus de deux kms…il fait une halte dans le petit village de Fontenoy…

 


La bataille de Fontenoy

valmyLa bataille de Valmy est la première victoire militaire de l’armée révolutionnaire française, remportée contre l’armée austro-prussienne le 20 septembre 1792. La France révolutionnaire, qui vient de déposer son roi quelques semaines plus tôt était menacée d'une invasion par les monarchies européennes hostiles. Une armée disparate mais fortement motivée prend position sur la butte de Valmy pour barrer la route de Paris aux austro-prussiens de Brunswick. Cette bataille indécise mais d'une forte portée symbolique a sauvé la révolution française.

 


La bataille de Valmy (20 septembre 1792)

Francis-1515-MarignanL’une des dates les plus retenues par les Français quand on leur parle d’histoire est celle de 1515. Parfois, ils ajoutent « Marignan », et avec un peu de chance y rattachent le nom de François Ier. Pourtant, cette bataille, qui a opposé les Français et leurs alliés vénitiens aux Suisses mérite d’être plus connue et remise dans son contexte, lui aussi trop méconnu : les guerres d’Italie. Une épopée qui a pourtant ouvert la France aux merveilles de l’Italie et à la Renaissance.

 


La bataille de Marignan (13-14 septembre 1515)

LariviereBatailleDunesLe 14 Juin 1658 se déroula la conclusion d’une guerre vingt-cinq ans, sur fond de rivalité franco-espagnole. Avec la victoire de l’armée française commandée par Turenne à la Bataille des Dunes, l’épopée Louis-quatorzienne s’annonce à l’Europe.

 


La bataille des dunes (1658)

lpante

La bataille de Lépante se déroula le 7 octobre 1571 près du Golfe de Patras et marqua, pour la République Sérénissime de Venise, un véritable tournant de son Histoire. Dans l’imaginaire de bon nombre de Vénitiens, aujourd’hui encore, Lépante représente une véritable fierté, un moment de gloire que beaucoup se plaisent à rappeler, les combattants vénitiens ayant été salués pour leur bravoure. Le Museo Correr de Venise, situé place Saint-Marc, et faisant directement face à la majestueuse basilique éponyme, expose toujours quatre gigantesques et splendides toiles témoignant de l’âpreté de ces combats, tout en prenant bien soin de faire l’éloge de la Sérénissime et de son ouverture pluriséculaire sur la mer.

 


La bataille de Lépante (1571)