Les grandes batailles de l'Histoire

bataille-lepanteMarignan, Lépante, Invincible Armada, Rocroi, Vienne, Boyne, Blenheim, Poltava, Fontenoy, Plassey, Québec, Yorktown...

 

 

Effectuez une recherche parmi nos centaines d'articles, ou bien parcourez notre sélection ci-dessous !




lepante batailleLa bataille de Lépante est un combat naval qui s’est déroulé le 7 octobre 1571, dans le golfe de Lépante (golfe de Corinthe) entre la flotte ottomane d'Ali Pacha et une coalition chrétienne regroupant l'Espagne, Malte, Venise, Gênes et les États pontificaux. Placée sous le commandement de don Juan d'Autriche, la flotte chrétienne remporta une victoire éclatante, coulant une cinquantaine de galères turques, en capturant plus de 100 autres et libérant 15 000 chrétiens captifs. Cette bataille fut le premier succès majeur des chrétiens face à l'Empire ottoman et à ce titre fut psychologiquement déterminante. Elle eut peu de conséquences pratiques, toutefois, dans la mesure où les Turcs conservaient la suprématie sur terre, ce qui leur permit de reconstruire rapidement leur flotte.

LariviereBatailleDunesLe 14 juin 1658 à la batailles des Dunes se déroula la conclusion d’une guerre qui avait durée vingt-cinq ans et opposant la France à l'Espagne. Les français, commandés par Turenne et alliés une fois n'est pas coutume aux anglais, y affrontent les espagnols, dont l'un des commandants n'est autre que le Grand Condé, un ancien frondeur.  Avec la victoire de l’armée française, l’épopée Louis-quatorzienne s’annonce à l’Europe.

plan de la batailleLa bataille de Malplaquet, durant guerre de Succession d’Espagne, s’est déroulée le 11 septembre 1709 au hameau de Malplaquet, près d’Avesnes-sur-Helpe, dans le nord de la France. Nommé par Louis XIV à la tête de l’armée des Pays-Bas, le maréchal de Villars y affronte les troupes de la Grande Alliance formée par l’Autriche, la Grande-Bretagne et les Provinces-Unies, et commandées le prince Eugène de Savoie et le duc de Marlborough. Cette bataille à l’issue indécise a été qualifiée de « sanguinaire » par Marlborough. Bien que blessé lors des offensives anglo-impériales et contraint à l’abandon, Villars parvient à ramener ses troupes en bon ordre et à infliger à l’attaquant des pertes considérables. 

siege yorktown washingtonAffrontement décisif de la guerre d’indépendance américaine, la bataille, ou plutôt le siège de Yorktown illustre le rôle déterminant joué par la France dans l’indépendance américaine. Si l’on connaît surtout le nom de La Fayette, parti très tôt aider les Insurgents et commandant une division légère dans l’armée continentale de George Washington, ce sont bien les subsides de Louis XVI ainsi que l’intervention directe d’un corps expéditionnaire régulier de dix mille hommes du comte de Rochambeau et la flotte de l’amiral de Grasse qui vont constituer la contribution française essentielle. Et cette contribution porte avant tout le nom de Yorktown.

valmyLa bataille de Valmy est la première victoire militaire de l’armée révolutionnaire française, remportée contre une armée austro-prussienne (renforçée d'émigrés français) le 20 septembre 1792. Contre toute attente, après une forte canonnade, une belle harangue de Kellermann près du fameux moulin de Valmy, quelques brèves escarmouches et une démonstration de l’infanterie prussienne qui n’ébranle pas la résolution des lignes françaises, les coalisés se retirent du champ de bataille. Valmy deviendra un symbole fondateur, la première victoire de la France révolutionnaire face à la coalition des monarchies européennes.

Francis 1515 MarignanLa bataille de Marignan est une célèbre victoire remportée par François Ier sur une armée de mercenaires suisses dans le nord de l'Italie, les 13 et 14 septembre 1515. Ce succès militaire va procurer au jeune roi de France, adoubé chevalier sur le champ de bataille par le seigneur de Bayard, une grande popularité et une flatteuse réputation de bravoure. 1515 est une des dates les plus retenues par les Français quand on leur parle d’histoire, ajoutant parfois Marignan. Pourtant, cette bataille mérite d’être plus connue et remise dans son contexte, lui aussi trop méconnu : les guerres d’Italie. Une épopée qui a ouvert la France aux merveilles de l’Italie et à la Renaissance.

rocroi condeLa bataille de Rocroi est une victoire française décisive remporté par le jeune duc d'Enghien, futur prince de Condé, sur les armées espagnoles les 18 et 19 mai 1643, devant la place forte de Rocroi. Philippe IV d'Espagne, voulant exploiter la disparition de Richelieu projetait d'envahir cette dernière. Les armées espagnoles des Pays-Bas forte de 26 000 hommes mirent le siège devant Rocroi le 10 mai, afin d'investir la place avant de marcher sur Paris. L'armées française sous le commandement du duc d'Enghien, entreprirent avec succès de dégager la ville assiégée. L'infanterie espagnole perdit sa réputation d'invincibilité dans cette bataille dont le retentissement fut énorme.

plan_bataille_de_DenainLa guerre de Succession d’Espagne fait rage depuis 1704, mais va s’achever par la dernière grande victoire française, le 24 juillet 1712 lors de la bataille de Denain. Un combat simple en quatre à cinq heures de temps, un modèle de stratégie admiré dans les écoles militaires, qui eut des résultats considérables : cette victoire permet de signer enfin le traité de paix d’Utrecht en avril 1713 et dessine la frontière du Nord de la France, comme elle est à peu près actuellement.

fontenoy Salut avant la batailleParmi les grandes victoires opposant la Maison des Bourbons et celle des Habsbourg et dans l’affrontement entre les Français et les Anglais, la bataille de Fontenoy est la plus célèbre, devenue populaire grâce à cette phrase « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! ». Le 6 mai 1745, le roi Louis XV quitte Versailles avec le Dauphin et prend la direction de Tournai pour assister à la capitulation de la ville, accompagné d’un cortège de 1000 personnes s’étirant sur plus de deux kms…il fait une halte dans le petit village de Fontenoy…

siege turinInvesti d’un commandement pendant la guerre de Succession d’Espagne (1701-1714), Philippe d’Orléans prend la tête de l’armée d’Italie (1706), mais, entouré de conseillers incompétents, est entraîné dans le désastre du siège de Turin. La guerre de Succession d'Espagne est l'un des plus longs conflits du règne de Louis XIV. L'évènement à l'origine de cette guerre est la mort de Charles II le 1er novembre 1700. Il n'avait pas d'héritier. Cette guerre va durer treize ans, occasionnant des victoires et des défaites. Parmi celles-ci, il y a le siège de Turin, qui dura de mai à septembre 1706.