Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

nelson_mandelaNelson Mandela, élu président de l’Afrique du Sud : 27 Avril 1994. Les premières élections multiraciales de l’histoire de l’Afrique du Sud, virent la victoire de l’African National Congress (ANC) avec 63% des voix. Le leader de l’ANC Nelson Mandela devient le premier président noir du pays le 10 mai suivant, après avoir lutter contre l'apartheid pendant un demi-siècle….

 

Nelson Mandela... 

1944, Nelson Rolihlahla Mandela alors étudiant en droit rejoint l’ANC. Né en 1918 dans la province du cap et issu d’une lignée royale Xhosa, le jeune Nelson Mandela a été le premier de sa famille à recevoir une éducation occidentale. Ce sportif, chrétien convaincu et admirateur de la pensée de Gandhi, adhère aux idées du nationalisme africain qui vise à l’émancipation des populations noires du joug colonial. Ces thèses sont mises à rude épreuve en Afrique du Sud, lorsqu’en 1948 le pays se dote d’une législation ségrégationniste : l’Apartheid. 

nelson mandela jeune Mandela, l’un des premiers avocats noirs du pays, s’illustre au sein de l’ANC en organisant des campagnes de désobéissance civile en 1952. Plusieurs fois arrêté, surveillé par les autorités il n’en continue pas moins ses activités subversives. Confronté à une répression de plus en plus violente (massacre de Sharpeville 1960), Mandela finit par prôner, après de longues hésitations, la lutte armée contre le régime de Prétoria. Il sera l’organisateur d’une campagne de sabotage à la bombe qui lui vaudra d’être arrêté une nouvelle fois le 5 août 1962. 

Son procès et celui de plusieurs dirigeants de l’ANC (Procès de Rivonia) se tient à Rivoria de 1963 à 1964. Malgré une défense brillante, Mandela est condamné à la prison à perpétuité. Enfermé sur l'Île Prison de Robben Island, Mandela va devenir par la suite une icône mondiale de la lutte pour l’égalité raciale. Dans les années 80 le régime d’Apartheid, de plus en plus isolé sur le plan international, le choisi comme interlocuteur pour mettre fin à l’agitation qui règne dans le pays.

...Une figure emblématique de la lutte anti apartheid 

 

C'est le 11 février 1990 que Nelson Mandela est libéré de prison, accueilli tromphalemernt par ses partisans et son épouse Winnie Madikizela Mandela. Après 27 ans d'incarcération, le leader de l'ANC va prendre la tête du mouvement qui en quatre ans va démanteler le régime d'apartheid. Cette politique raciale de développement séparé avait été officiellement instaurée en 1948 (bien que la ségrégation raciale remonte aux origines de l'Afrique du Sud, trois siècles plus tôt), et avait valu à l'Afrique du Sud d'être progressivement mise au ban de la communauté internationale (officiellement du moins, car elle restait un pilier du containment anti soviétique en Afrique).

Issue d'une radicalisation de la théologie calviniste et du nationalisme afrikaner, l'apartheid se traduit dans les faits par des conditions de vie très rudes pour les non Blancs, fort limités dans leur possibilité d'évolution sociale et économique (notamment par leur relégation au sein de zones géographiques spécifiques). Au sein du pays cette politique entraina une forte résistance, dont le mouvement le plus connu reste l'ANC de Mandela. La répression, fut on le sait, parfois terrible. Dans les années 80 le régime d’Apartheid, de plus en plus isolé sur le plan international, le choisi comme interlocuteur pour mettre fin à l’agitation qui règne dans le pays.

nelson-mandela-freeMandela mène avec le président Sud Africain Frederik de Klerk les négociations qui vont aboutir à la fin de l'apartheid. Prix Nobel de la paix en 1993, puis élu premier président noir de la république d'Afrique du Sud, il sera confronté aux défis de la reconstruction économique et sociale d’un pays gangrené, par le racisme, la pauvreté et le SIDA. En 1998, il épouse Graça Machel, une personalité politique du Mozanbique. Redevenu un simple citoyen en 1999 il œuvre depuis au sein de diverses œuvres caritatives, notamment de lutte contre la pauvreté. Il reste considéré comme l’un des grands « sages » du continent Africain.

Nelson Mandela est décédé le 5 décembre 2013. Pour lui rendre hommage, une grandiose cérémonie officielle est organisée le 10 décembre 2013 à Soweto en présence d'une centaine de chefs d'Etats et de gouvernement, dans un stade bondé et ému.

Bibliographie

- Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela, autobiographie. Poche, 1996.

- Nelson Mandela: Le dernier titan de Alfred Bosch. L'Harmattan, 1997.