Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


lascaux-image004La grotte de Lascaux est célèbre pour les chef-d’œuvres de l'art paléolithique, parmi les plus importants jamais découverts, qui ornent ses parois et son plafond. Elle a été découverte dans la Dordogne près de Montignac lorsque quatre enfants et un chien y penetrent pour la première fois en septembre 1940. Sur les parois apparaissent des peintures rupestres d'une grande qualité. Les parois ont été admirées par de nombreuses personnes dès le lendemain de la guerre. Malheureusement, une dégradation des fresques fut causée par la présence des touristes. La salle fut donc fermée définitivement au public dès 1963. Aujourd’hui, il est possible de visiter la réplique exacte de la grotte.

 

Contenu et datation de la grotte de Lascaux

Les peintures de la grotte de Lascaux furent réalisées durant le paléolithique supérieur, entre 17 000 av. J.-C. et 16000 av. J.-C.. dates que l’on détermine, entre autres, grâce aux espèces représentées en ces lieux. En effet, il n’y a qu’un Interprétation seul renne observé sur les parois. Cette espèce a disparu de nos contrées suite à un réchauffement climatique qui s’est produit vers 20000 av. J.-C. Les autres espèces représentées ont vécu sous un climat tempéré. La grotte de Lascaux aurait donc été fréquentée après le réchauffement climatique. Par la suite, la date a été précisée par d’autres techniques, notamment celle du carbone 14.

La grotte s’étend sur une centaine de mètres. Dès la galerie principale, appelée salle rotonde ou salle des Taureaux, apparaissent des bisons, des chevaux et des cerfs peints en noir de carbone et en encre jaune ou rouge. Les couleurs utilisées sont à base d’oxydes minéraux provenant de terre broyée et mélangés à de la graisse animale. La peinture semble appliquée au doigt ou propulsée au moyen d’un tube creux, ce qui confère un aspect brumeux à la couleur. 

Certaines peintures atteignent 5 m de long". Au niveau du passage, ainsi que dans la nef, des taureaux, des génisses, des bouquetins et des cerfs sont dessinés avec moins de précision. Une autre particularité réside dans la présence d’un homme allongé et blessé près d’un bison. Outre des animaux, de nombreux signes géométriques dont la signification reste méconnue sont observés.

Technique de peinture et interprétation

fresque originale lascaux

L’interprétation générale des peintures de Lascaux prête à discussion. Il est possible qu’elles relèvent d’un art religieux et que ces grottes soient un sanctuaire enfoui au plus profond d’une caverne difficilement accessible. Étant donné que tout, même les signes géométriques, semble se rapporter aux animaux, on pense que cette religion serait liée à la chasse car, à Lascaux, aucun élément ne renvoie au culte des morts ni à celui de la fécondité. Cette grotte n’aurait alors été fréquentée qu’au cours des périodes où la chasse constitue un enjeu important. L’animal importait aux yeux des hommes car il se révèle indispensable à sa survie. Il se peut même qu’il soit craint, ce que traduirait la taille immense de certains d’entre eux. Ce que l’on ignore en adoptant l’hypothèse religieuse, c’est si les célébrations avaient lieu une fois les peintures terminées ou si l’acte même de peindre constituait un rituel.

Il se pourrait également que ces peintures relèvent d’un art simplement décoratif. Dans ce cas, seul l’intérêt formel compte et les peintures de Lascaux, d’un niveau artistique élevé, répondent parfaitement à ce souci. Ces représentations sont souvent surchargées et rappellent l’esthétique respectée dans d’autres grottes. L’art de cette époque pourrait donc être dominé par des conventions formelles. 

Un site en danger

La grotte originelle découverte en 1940 a été fermée en 1963, pour la sauver, par le ministre de la Culture André Malraux. La respiration du million de visiteurs déjà passés dans la grotte altérait ses peintures. A ce jour, seuls des chercheurs, conservateurs et techniciens, sont autorisés à y accéder, à raison de quelque 800 heures humaines par an. et son environnement reste étroitement contrôlé. Afin que le public puisse continuer à admirer la grotte, la seule alternative était de créer une réplique. La grotte a été méticuleusement reproduite, dans la mesure du possible, en utilisant les mêmes pigments et les mêmes méthodes de mélange et d'application que ceux qui semblent avoir été employés par les artistes originaux. Lascaux II, comme est appelée cette reconstitution, a été ouverte en 1985, et propose près de 80% des fresques originelles, à quelques centaines de mètres du site originel.

Lascaux_taureaux

Depuis 2000, le comité international pour la préservation de Lascaux pointe "une série de problèmes graves qui mettent en danger les peintures" de cette grotte inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, la prolifération de champignons, provoquant l'apparition sur les parois de tâches blanches et noires. Depuis, un conseil scientifique dirigé par le paléoanthropologue Yves Coppens est chargé du suivi de l’état sanitaire de Lascaux et d’organiser les programmes de recherches pour essayer de comprendre ce qui se passe dans la grotte, sur le plan de la climatologie et de la microbiologie. Ce comité de surveillance doit lancer des programmes de travaux et d’études pour enrayer et contrôler la contamination biologique de Lascaux .

Selon un spécialiste, c’est la fascination des hommes pour Lascaux qui est la cause de tous les maux et de tous les déboires. « Des tunnels, l’installation d’ouvertures parfois au marteau piqueur, tous les équipements destinés à conduire les touristes à l’intérieur de la grotte, ont déséquilibré très tôt, dès les années 50, le milieu climatique et donc l’équilibre biologique de Lascaux. Les derniers déséquilibres se sont produits à l’occasion d’un réaménagement. La présence humaine, mais aussi de l’éclairage, ont introduit des germes nocifs dans le site archéologique. Changer le microclimat de la grotte pendant toutes ces années a suffi à déséquilibrer définitivement l’écosystème fragile de la grotte de Lascaux. 

Lascaux 3 : exposition itinérante

Lascaux_ho_bisonLascaux 3 est une exposition itinérante qui a ouvert ses portes à Bordeaux en 2012 avant de voyager et traverser différents continents. Le but de cette exposition itinérante est de montrer la « Chapelle sixtine » de la Préhistoire à tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer en Dordogne et qui souhaitent voir les richesses de cette grotte.

L’espace d'exposition de 800m² est une immersion silencieuse, obscure, dans une nef jamais reproduite. Les parois sont reproduites grandeur nature, au millimètre près, sur des coques de résine recouvertes de pierres. On se retrouve face aux œuvres comme si nous étions ces artistes du passé éclairés à la torche ou à la lampe à huile. Tout cela grâce aux éclairages vibrants qui reproduisent ces conditions.

L'exposition présente également le seul «homme» de Lascaux : la silhouette simplifiée d'un chasseur face à un bison qui, difficile d'accès au fond du "Puits" de la grotte, a été vue par très peu d'hommes. Sont aussi reproduits le panneau dit « de l’Empreinte » et la frise des bouquetins, le panneau de la Vache Noire, le panneau des Bisons adossés et la Frise des Cerfs nageant situés dans la Nef.En plus de la reproduction de fresques, l’exposition offre une grande part d’interactivité avec des expériences sensorielles, une vue des fresques en évolution, de leurs détails, et toute l'iconographie de Lascaux, également des photos noir et blanc de 1940, des maquettes et des images 3D d'aujourd'hui.

Lascaux 4 : centre International de l'Art Pariétal

Le 15 décembre 2016, le Centre International de l'Art Pariétal ouvre ses portes au public après trois années de travaux et plusieurs mois d'attente. Non seulement ce nouveau Lascaux reproduit à 100% la grotte originale, grâce au savoir-faire et aux techniques de l'Atelier des Fac-Similés du Périgord, mais le projet du Centre ne s'arrête pas là... Lascaux 4 reproduit la grotte dans son intégralité, implantée à l'écart du site originel, que l'on veut préserver du flux des visiteurs de Lascaux 2, de leurs voitures, de leur pollution...

site lascaux ivTrès moderne, l'utilisation des nouvelles technologies de l'image et du virtuel au service de la médiation sont également au centre de cette visite exceptionnelle, de la salle de projection en 3D aux salles dites de théâtre, en passant par la salle d'interprétation conçue pour mieux appréhender les œuvres de la grotte mais également en comprendre tous les enjeux historiques et culturels.

Le parcours de visite est divisé en six séquences :

(1) Le Belvédère et l'Abri

(2) La Grotte

(3) L'Atelier de Lascaux

(4) Le Théâtre de l'Art Pariétal

(5) Le Cinéma 3D

(6) La Galerie de l'Imaginaire et l'Exposition temporaire.

Le Centre International de l'Art Pariétal est l'équipement touristique et culturel de référence pour la mise en valeur de l'art pariétal à partir des représentations peintes et gravées situées dans la grotte de Lascaux. La Dordogne confirme ainsi son positionnement de destination touristique de référence en termes de préhistoire. La Semitour Périgord, exploitant du Centre, inscrit ce projet dans son offre préhistoire comprenant le fac-similé de Lascaux 2, du Thot Espace Cro-Magnon et Laugerie Basse.

Il est toujours possible de visiter Lascaux II sur réservation.  Plus intime et moins "techno", ce parcours vous permettra de vous immerger de façon plus réaliste dans l'ambiance de la découverte de la grotte.

Pour aller plus loin

Lascaux, histoires d'une découverte, de Christian Jégou et Marylène Patou-Mathis. Ouest-France, 2019.

Lascaux, la Découverte de la Grotte, d' Emily Arnold Mccully. Archimède, 2011.

Tout Lascaux, de Pedro Lima et Yves Coppens. Synops, 2017.