sapin noelLa tradition millénaire du sapin de Noël trouve son origine en Europe du nord, en particulier chez les celtes. Associé à l'équinoxe d'hiver, il était un symbole de vie et de renaissance du soleil. Chaque 24 décembre, on prit l'habitude de le décorer avec des fruits et des épis de blé. Au IVe siècle, l'Eglise chrétienne fixa la célébration de la naissance de Jésus le même jour pour concurrencer cette fête païenne. La tradition perdurera néamoins et de nos jours encore,  Noël ne serait pas Noël sans son traditionnel Sapin, pour la joie des petits mais aussi des grands. 

 

Le sapin de noël, une origine vieille de 4000 ans

Il y a 4 000 ans, on parlait déjà de notre traditionnel Sapin de Noël : les Celtes associaient un arbre à chaque mois de l’année et le sapin était celui associé au mois de Décembre. Un peu plus tard, au XIe siècle, les hommes le garnissaient de pommes rouges pour symboliser le paradis. C’est au XIIe siècle que le sapin festif apparaissait en Europe et particulièrement en Alsace. En 1521, pour la première fois et dans cette région, on attribuait un nom à cet arbre : « le sapin de Noël ». Pour célébrer cette fête, on le garnissait de pommes, de confiserie, de petits gâteaux en ayant soin de ne pas oublier de poser au sommet l’étoile symbolisant Bethléem.

sapin de noel illustrationLe sapin de noël s'éclaire au XVIIIe siècle

Au XVIIIè siècle, on commençait à l’illuminer en remplissant d’huile des coquilles d’œufs dans lesquelles flottent des mèches allumées. Marie Lecszinska, épouse de Louis XV, le fit installer pour la première fois au château de Versailles, alors qu’il était déjà très courant en Alsace et en Lorraine. En 1837, la duchesse d’Orléans (d’origine allemande) fit décorer un sapin aux Tuileries. Après la guerre de 1870, la pose du sapin pour le temps de Noël devenait une tradition « importée » par les hommes venus de l’Est de la France.

Et de nos jours, les municipalités et grandes villes rivalisent en installant le plus grand et le plus beau sapin de Noël, au centre de la plus grande place comme Strasbourg par exemple. Les Etat Unis ont également adopté cette coutume tel New York. C’est à ceux qui tentent de conserver leur sapin le plus longtemps possible. Généralement, la durée de vie d’un sapin coupé est de 40 jours. Mais des chercheurs canadiens sont en passe de les faire durer plus longtemps… jusqu’à 75 jours !

Dans la plupart des foyers, c'est au pied du sapin que le Père Noël dépose des jouets destinés aux enfants sages...

.