Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


ancetres telephoneLe 14 février 1876, l'américain Graham Bell dépose le brevet de l'invention du téléphone. Considérée comme une amélioration du télégraphe devenu parlant, cette invention consacre le début d'une nouvelle ère, celle de la mondialisation. Les distances sont abolies, et le temps devient universel. Le principe du téléphone fut décrit dès 1854 en France par Charles Bourseul, employé de l'administration des Télégraphes, qui a publié dans le journal " l'Illustration" un article décrivant un appareil pour converser à distance. A l'époque, il n'avait pas été pris au sérieux...

  

Graham Bell, inventeur du téléphone

Alexander Graham Bell, jeune Écossais émigré aux États-Unis, s'intéresse à l'acoustique et enseigne la parole aux muets à Boston. C'est en considérant les limites du télégraphe électrique qu'il envisage un dispositif capable de reconstituer un mode de communication normal faisant appel à la parole et à l'ouïe. Familier des techniques électromagnétiques, il s'intéresse également aux appareils qui utilisent l'onde sonore. C'est ainsi qu'il tente de reproduire la structure interne de l'oreille, avec succès, en transformant une onde acoustique en courant électrique par l'intermédiaire d'une lame métallique vibrante

bell telephoneAlexander Graham Bell dépose dépose le brevet de son système téléphonique en mars 1876, trois heures avant que son compatriote Elisha Gray brevette un appareil équivalent capable de transmettre la voix. Pendant plus de dix ans, une bataille juridique oppose Bell et Gray devant les tribunaux, qui donnent finalement raison à ce premier. Le téléphone connaît un essor immédiat et se voit rapidement équipé d'un microphone, inventé par l'Américain d'origine britannique David Hughes en 1881.

Bell sera aussi à l'origine de l'American Telephone & Telegraph (A.T.T), la plus grande entreprise privée au XXe siècle, assise sur un quasi-monopole aux Etats-Unis. Cette puissance a beaucoup oeuvré pour le mythe de cette invention. Juste retour des choses : c'est précisément sur son statut d'inventeur du téléphone, et non d'un téléphone parmi d'autres, que s'est construite la fortune de cette entreprise.

Principe et évolution du téléphone

Lorsqu’on parle dans le microphone imaginé par Bell, une membrane vibre : cela entraîne l’oscillation d’un aimant et donc la modification de son champ magnétique. L’aimant produit un courant électrique dans la bobine de fil conducteur située tout près ; les caractéristiques de ce courant électrique sont similaires à celles du son produit. À l’autre bout de la ligne, un dispositif similaire (mais inverse), le haut-parleur, reproduit l’onde sonore.

telephoneLes premières communications ont une portée assez faible, la voix s’affaiblissant rapidement à mesure que le signal voyage le long du fil. Des relais, coûteux et moyennement efficaces, sont tout d’abord installés. Ils sont remplacés en 1906 par les premiers amplificateurs (la triode de l’Américain Lee de Forest) : l’extension du réseau ne semble plus avoir de limites. Aujourd’hui, le réseau téléphonique continue de s’étendre. Là où le réseau câblé est insuffisant (entre continents ou dans les lieux les plus isolés), le téléphone peut aussi utiliser les satellites de télécommunications, voire certaines ondes radio.

Les premières connexions téléphoniques au travers du réseau Internet voient le jour au début des années 2000. Sur ces réseaux téléphoniques dits réseaux IP (Internet Protocol, réseaux utilisant le protocole Internet ; on parle également de téléphonie IP ou VoIP pour Voice over IP), la voix est numérisée, compressée puis découpée en paquets qui transitent sur Internet avant d’atteindre le poste fixe ou le mobile du destinataire.

Mobilité et invention du smartphone

Parallèlement au développement des services offerts par le téléphone filaire, le début du XXIe siècle voit l’avènement de la téléphonie mobile. Un téléphone mobile est un appareil où les fils de raccordement au central téléphonique ont été remplacés par une liaison radio. Ce genre de téléphone est en théorie utilisable n’importe où : en voiture, en train, à pied, etc. Des stations radioélectriques raccordées au réseau classique sont à cet effet déployées sur l’ensemble du territoire, chacune couvrant une petite zone géographique appelée cellule. De ce fait, les téléphones cellulaires n’ont pas besoin d’une grande puissance, ce qui permet de les miniaturiser sous la forme d’un combiné muni d’une antenne et intégrant tous les dispositifs nécessaires. Chaque signal est transmis sur une fréquence porteuse correspondant à la cellule dans laquelle se trouve l’utilisateur à ce moment-là. La modulation de fréquence à bande étroite est le mode de transmission le plus courant.

gsm nokiaL'ancêtre du téléphone mobile est très certainement le téléphone de voiture, lourd et encombrant, qui équipe les véhicules haut de gamme des années 1960. L'année 1992 constitue un tournant dans ce domaine avec l'adoption en France et dans le monde de la norme GSM (Global System for Mobile Communications) utilisant un signal numérique. Le téléphone portable se démocratise à la fin des années 1990 pour devenir un appareil incontournable dans la majorité des foyers. En 2008, on compte plus de trois milliards d'utilisateurs, pour un usage essentiellement constitué de communications vocales et de messages (SMS).

Le smartphone, un téléphone mobile doté d'un écran tactile, connaît depuis un succès fulgurant. Toujours plus performant et doté de nombreuses fonctionnalité, c'est un véritable petit ordinateur qui permet de multiples usages, de la navigation sur internet à la photographie, en passant par le guidage GPS et les jeux.

Pour aller plus loin

Alexander Graham Bell, l'inventeur du téléphone, de Michael Webb. Éditions de la Chenelière, 1993.

Et Bell inventa le téléphone, d'Orlando John Stevenson. Éditions France-Empire, 1964.

La fabuleuse histoire des inventions - De la maîtrise du feu à l'immortalité. Dunod, 2018.

- Histoire des télécommunications en France, de Catherine Bertho. Eres, 1984.