Histoire des Civilisations et Empires

incasL’Histoire des grandes civilisations classiques, de Babylone aux Mayas en passant par la Chine ancienne. L’évolution des structures politiques et sociales, les évènements marquants et les grands dirigeants.

  
Effectuez une recherche parmi nos centaines d'articles, ou bien parcourez notre sélection ci-dessous !




sanctuaire delphesLa « Grèce antique » est le terme donné à la civilisation qui s’est développée, au cours de l’Antiquité, en Grèce et dans ses colonies. Parmi les grandes civilisations qui ont marqué l’histoire, la Grèce antique reste l’une des plus remarquables. En art, en politique, en littérature, en philosophie ou en science, son héritage influence encore notre monde. La civilisation grecque a presque tout inventé, à commencer par la démocratie. C’est pourtant au rythme des guerres que vivaient les cités grecques. Malgré leurs divisions, les Grecs étaient unis par une culture, une religion et une langue commune. La culture grecque se répandra en Asie avec les conquêtes d'Alexandre le Grand, puis en Europe au temps de la domination romaine.

palais de cnossos 12La civilisation minoenne, située à l'âge du bronze, est considérée comme la première en Europe. Elle s'est épanouie en Crète dans la mer Egée et est à l'origine de bien des mythes et légendes de l'antiquité grecque. Elle connaît l'écriture, développe un art de la fresque raffiné, où apparaît une douceur de vivre unique, et construit de magnifiques palais tel celui de Cnossos. Le Minoen atteignit son apogée au IIe millénaire avant notre ère à Cnossos, Phaïstos, Malia notamment. En 1900, l'archéologue britannique Evans met à jour le palais minoen de Cnossos et entreprend aussitôt sa restauration, avec des méthodes qui susciteront de nombreuses polémiques. La forme labyrinthique du palais évoquant le légendaire roi Minos, Evans donnera son nom à la civilisation qui a construit cet édifice.

louve romaineLa « Rome antique » est le terme donné à la civilisation qui s’est développée, dans l’Antiquité, en Italie puis sur tout le pourtour méditerranéen, submergeant les civilisations grecques et carthaginoises. Cette période, longue et tumultueuse plonge ses racines dans la mythologie, depuis Romulus jusqu'à Marius (VIIIe siècle avant J.-C. - IIe siècle avant J.-C.), en passant par le duel entre Hannibal Barca et Scipion l'Africain. Elle voit se succéder une royauté, d'abord mythique, puis étrusque avec les Tarquins avant de voir naître la fameuse République romaine et son célèbre Sénat (510 av. J.-C. à 27 av. J.-C.).

fresque mayasLes mayas sont à l'origine d'une brillante civilisation précolombienne d’Amérique centrale qui a connue son apogée à l’époque classique entre 200 et 900 après J-C. Leurs territoires s’étendaient de la péninsule du Yucatán au Mexique central. Les principales cités de cette époque étaient Tikal, Uaxactún, Piedras Negras et Quiriguá, au Guatemala ; Copán, au Honduras ; Palenque, Uxmal, Chichén Itzá et Yaxchilán, au Mexique. Tout comme les aztèques, la société maya était très hiérarchisée et pratiquait des sacrifices humains. La civilisation maya que l’on peut penser éteinte depuis l’invasion espagnole et les maladies, subsiste pourtant à travers les descendants actuels, qui ont conservé les traditions ancestrales et sont en quête de reconnaissance.

maquette tenochtitlanLes Aztèques (ou Mexicas) ont dominé le sud et le centre du Mexique du XIVe au XVIe siècle, y érigeant un empire et une brillante civilisation. Le terme « Aztèque » viendrait d’Aztlan, patrie mythique du Nord du Mexique signifiant en Nawatl «Terre blanche.» Ce terme a été popularisé par des historiens comme le jésuite Francisco Javier Clavijero dans son ouvrage La Historia Antigua de México publié en 1780. Les Aztèques ont fondé sur les îles du lac Texcoco la célèbre ville Mexico-Tenochtitlan qui dépasse en nombre d’habitants les capitales européennes. Ils ont surpris les européens par la beauté de leur ville mais surtout par la récurrence des sacrifices humains. Le conquistador espagnol Hernan Cortès cause la chute de cet empire en 1521.

ziggourat urLa première civilisation de l’histoire de l’humanité naquit en Mésopotamie au Ve millénaire avant notre ère, dans le croissant fertile qui s’étend entre deux fleuves, le Tigre et l’Euphrate. Les Sumériens y développent une brillante civilisation et inventent le premier système d’écriture : l’écriture cunéiforme. Cette découverte est révolutionnaire dans l’évolution de l’homme ; elle marque le passage de la préhistoire à l’histoire. Le monde mésopotamien influença de son empreinte ses voisins du Moyen-Orient, l’Égypte et la vallée de l’Indus, avant d’amorcer son déclin vers 500 ans avant J-C. À l’avènement de l’ère chrétienne, il avait disparu.

statue ramsesIIL'Égypte antique est l'une des plus anciennes civilisations de l'antiquité. Le pays des pharaons doit sa prospérité et son exceptionnelle longévité au Nil, qui apportait des inondations annuelles régulières, assurant des récoltes toujours plus abondantes. Principal axe de communication nord-sud, le fleuve était bordé par un immense désert qui protégeait la région des invasions et offrait pierres de construction et métaux précieux. Sans le Nil, l’Égypte ne serait donc qu’un désert, et la civilisation égyptienne n’aurait probablement pas pu naître. Comme le soulignera l’écrivain grec Hérodote dès le Ve siècle avant J.-C., « l’Égypte est un don du Nil ».

vase détrurie - 525Peuple habitant l'Italie dans l'Antiquité et qui prospéra au VIIe siècle, les Étrusques restent un mystère sur bien des points. À son apogée, entre le VIIe et le Ve siècle av. J.-C., l’Étrurie comprenait probablement toute l’Italie des Alpes jusqu’au Tibre. Son nom est la version latine du mot grec Tyrrhenia ou Tyrsenia ; les Romains appelèrent ce peuple Etrusci ou Tusci, dont dérive le nom de l’actuelle région italienne de Toscane. D'où viennent les étrusques ? Comment vivaient-ils ? Pourquoi ont-ils disparus ? Cohabitant avec leurs voisins Celtes, Romains et Grecs, ils laisseront une trace importante dans la culture romaine qui leur survivra.

colisee romeL'Empire romain est la période de l'histoire antique au cours de laquelle l’État romain et les provinces d’outre-mer furent sous la souveraineté d’un princeps (empereur). Il débute lorsqu' Octave reçut le titre d’« Auguste » en 27 av. J.-C. et se termine traditionnellement, pour sa partie occidentale, en 476 apr. J.-C. A son apogée, l'empire romain s'étendait depuis la Bretagne jusqu'à la péninsule arabique, réunissant une multitude d'ethnies, de cultures et de religions. L'empire apportait la paix (la Pax Romana), la stabilité et la prospérité à l'intérieur de ses frontières bien défendues. Mais la tension grandissante exercée par les peuples vivants à sa périphérie l'entraînera inexorablement vers sa chute.

Ashoka Sanchi StupaDès le début du troisième millénaire avant notre ère, envahisseurs et colonisateurs d'Asie centrale défièrent les cols de l'Himalaya pour s'installer dans la vallée de l'Indus. Parmi les berceaux de l'agriculture, ces brillantes civilisations du nord de l'Inde contemporaines de l'Egypte pharaonique et de la civilisation mésopotamienne donnèrent naissance à deux grandes religions, l'hindouisme et le bouddhisme. Longtemps oubliées, elles sont redécouvertes grâce à des fouilles archéologiques menées depuis 1920.

CaralIl y a un peu plus de 6.000 ans de cela, en plusieurs endroits de la planète, l'homme a quitté forêts et savanes pour construire des cités et monuments grandioses, et cohabiter au sein de sociétés organisées. Depuis, on ne cesse de s'interroger sur les forces mystérieuses qui ont poussé l'humanité du stade du nomadisme vers la sédentarité, ouvrant la voie de la civilisation. On a longtemps pensé que la guerre avait été la principale force créatrice de la civilisation. Des recherches récentes sur le site archéologique de Caral au Pérou viennent remettre en cause cette théorie.