Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

pneuL'invention du pneu date du XIXe siècle. C'est le Français Charles Dietz qui, en 1830, est le premier à habiller les roues de certains véhicules avec une bande de caoutchouc, disposée entre la roue et la jante métallique. D'autres bandages de même matière apparaissent au fil des décennies, jusqu'à en arriver à des bandages tubulaires enveloppant une corde à piano.

 

Histoire du pneu

L'ancêtre du pneu est le bandage pneumatique, dispositif qui remplaça les bandages en caoutchouc plein des voitures à chevaux et des premières voitures. Le premier bandage pneumatique pratique, utilisant de l'air comprimé pour supporter le poids du véhicule, fut inventé par l'Écossais R. W. Thomson, qui obtint un brevet en 1845. Mais l'invention tombe dans l'oubli.

John Boyd DunlopJohn Boyd Dunlop, vé­térinaire écossais installé en Irlande trouvait caho­teuse la route passant devant sa maison. Il bricole les roues du tricycle de son fils pour les gar­nir de tubes en caoutchouc. Puis en 1887, il met au point une chambre à air enveloppée dans une toile de coton tissée, qu'il colle sur une jante en bois.

Vers la production industrielle

Dunlop peaufine son invention avec l'Anglais James Moore, vainqueur de la première course cycliste dans le parc de Saint-Cloud. Il la brevette en 1888 et construit une usine de pneumatiques pour vélos qui utilise le procédé de vulcanisation du caoutchouc de l'Américain Charles Goodyear. Puis c’est au tour du Français Miche­lin de mettre au point le pneu démontable qui rend possibles les réparations en cas de cre­vaison, et conçoit en 1895 la première voiture sur pneus, baptisée «L'Eclair».

pub michelinAndré Michelin et Edouard Michelin lièrent définitivement leur nom à l'application du pneumatique aux cycles et à l'automobile. Les frères Michelin s'attachèrent à concevoir des pneus pour bicyclettes, voitures à chevaux, automobiles et avions.

En 1946, Michelin assoit sa domination industrielle en concevant le pneu radial, d'une résistance bien supé­rieure aux pneus classiques grâce à la superposition de plusieurs couches de caout­chouc. Puis Michelin invente le pneu in­crevable, ce qui confortera sa position de leader mondial.

Pour aller plus loin

La fabuleuse histoire des inventions - De la maîtrise du feu à l'immortalité. Dunod, 2018. 

Petites histoires des transports: Ou comment ont évolué les moyens de transport depuis leur invention, de Pierre LEFEVRE. bayard, 2014.