Marat était atteint d’un eczéma généralisé qui l’obligeait à vivre dans l’eau apaisante d’une baignoire. A sa mort, les fidèles de Marat décidèrent d’embaumer son corps pour le montrer au peuple. Opération difficile consistant à blanchir le visage à la graisse, reformer avec du plâtre les lèvres affaissées, entourer les bras d’une toile peinte pour dissimuler les ulcères, relever les paupières avec des pinces. Le tout fut verni…

Nos autres articles sur le même thème