Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

la-liberte-guidant-le-peupleCette chronologie de l'histoire de France parcourt 2.000 ans d'histoire. Elle débute avec la Gaule romaine, l'ancêtre de la France. Il faudra plus d'un millénaire, entre le Ve et XVIe siècle, pour que la France acquiert son nom, sa cohésion géographique et la conscience de ses habitants d'appartenir à une nation.

 

De la Gaule romaine aux carolingiens

Conquise par Jules César en 52 avant notre ère, la Gaule devient une des provinces les plus prospères de l’empire romain. Au début du Ve siècle, elle est envahie par des peuples dits barbares, dont les francs qui s’imposent sous Clovis. Charlemagne ressuscite pour un temps l’empire depuis la Gaule. Les querelles parmi ses successeurs marquent le début de l’émergence des nations française et allemande. L’élection comme roi de France d’Hugues Capet ouvre une nouvelle ère.

Ier siècle avant notre ère : les romains s’implantent dans le sud de la Gaule.

52 avant notre ère : La coalition de tribus gauloises menée par Vercingétorix est mise en échec à Alésia par Jules césar. La Gaule devient une province romaine pour quatre siècle.

177 : Premières persécutions de chrétiens en Gaule, ce qui n’empêche pas la nouvelle religion d’y progresser rapidement.

257 : Plusieurs tribus barbares, dont des francs, franchissent le Rhin. Repoussées, elles finiront par s’installer en Gaule comme peuples fédérés.

406 : L’irruption des huns en Europe de l’est provoque une gigantesque vague migratoire de peuples barbares qui déferlent sur la Gaule : Francs au nord, Burgondes à l’est, Wisigoths en Aquitaine.

448 : Les tribus franques se choisissent pour chef Mérovée, à l’origine d’une nouvelle dynastie.

451 : Près de Troye, une coalition de gallo-romains, de wisigoths et de francs conduite par le général Aetius met en échec les huns d'Attila.

486 : Clovis s’impose à la tête des francs et défait le dernier état gallo-romain puis les wisigoths.

bapteme_clovis496 (?) : Après avoir repoussé une attaque des alamans à Tolbiac et à la tête de la quasi totalité de la Gaule romaine, Clovis se converti au christianisme.

VIe-VIIe siècle : Le royaume franc est plusieurs fois divisé puis réunifié par les descendants de Clovis.

628 - 638 : Sous le règne de Dagobert Ier est fondé l’abbaye de Saint Denis, qui deviendra par la suite la sépulture des rois de france.

639- 752 : Les souverains mérovingiens cèdent progressivement le pouvoir aux “maires du palais”.

732 : Le maire du palais Charles Martel met fin à une incursion arabe près de Poitiers.

752 : Pépin le Bref, fils de Charles Martel, dépose le dernier mérovingien et se fait sacré roi à Reims.

771 : Charlemagne devient seul roi des francs et agrandit considérablement son domaine en quarante ans de guerres.

800 : Charlemagne, qui règne sur les mondes francs, germaniques et italiques, est couronné empereur à Rome par le pape.

843 : Les petits-fils de Charlemagne se partage l’empire à Verdun. Charles le Chauve devient le premier roi de France.

845 - 912 : De multiples incursions normandes ravagent le royaume.

877 : Par un recueil d’ordonnances, dont l’hérédité des fiefs concédés, Charles le Chauve pose les fondements du système féodal.

987 : A la mort sans héritier direct du dernier carolingien (Louis V), les grands du royaume élisent  roi Hugues Capet.

La France médiévale

Dès le début du Moyen ge, le royaume de France est morcelé en une multitude de fiefs, détenus par des seigneurs en théorie vassaux du roi. Progressivement, la monarchie française, devenue héréditaire, se consolide et se renforce. Plusieurs souverains, comme Philippe Auguste et Saint Louis contribuent au prestige de la dynastie capétienne. La guerre de Cents Ans posera les germes de la conscience d’une appartenance à la nation française.

987 : Louis Capet est couronné roi et sacré à Noyon.

1066 : Le duc normand Guillaume le Conquérant s’empare de la couronne anglaise et y transpose le système féodal.

1095 : Le moine Pierre l’Ermite prêche la croisade. Les croisés francs s’empareront de Jérusalem en 1099.

1152 : Louis VII se sépare d’Aliénor d’Aquitaine, qui épouse le roi d’Angleterre Henri II. La moitié ouest de la France passe sous domination anglaise. Les deux monarchies deviennent durablement rivales.

1180-1223 : Règne de Philippe II dit Auguste, qui agrandit considérablement le domaine royal et opère des réformes de l’administration royale.

b.ouvines21214 : Victoire de Philippe-Auguste à Bouvines sur l’empereur germanique et le roi d'Angleterre. On cite souvent cette bataille comme l’acte fondateur du royaume de France.

1220-1129 : Croisade contre les albigeois : les rois de france profitent de la lutte contre l’hérésie cathare pour étendre leur influence dans le sud.

1250 : Parti en croisade, le roi Louis IX est fait prisonnier en Egypte à l’issue de la bataille de la Mansourah. Libéré contre une rançon qui mettra le royaume à genou, le fervent monarque chrétien meurt de la peste à Tunis et deviendra Saint.

1285-1314 : Règne de Philippe IV le Bel. Il accélère le mouvement de centralisation de la monarchie et affirme son indépendance vis à vis du pape pour les affaires religieuses (gallicanisme). Il fait élire un pape français qui transfère le siège pontifical à Avignon.

1312 -1314 : Après la dissolution de l’ordre du Temple et la confiscation de ses biens par Philippe II, ses principaux dirigeants sont condamnés au bûcher.

1328 : A la mort sans héritier direct de Charles IV, les grands du royaume sortent opportunément une loi salique pour écarter de la succession le roi Edouard III d’Angleterre (petit-fils de Philippe IV) et choisissent Philippe de Valois pour occuper le trône.

1337 - 1364 : Guerre de cent ans entre la France et l’Angleterre, marquée par une série de conflits, et de désastres militaires pour la chevalerie française: Crécy (1346), Poitiers (1356), Azincourt (1415).

1347-1348 : Début de l’épidémie de peste noire en France qui va ravager le royaume, déjà très affecté par la guerre. Un tiers de la population y succombera.

1420 : Après le naufrage d’Azincourt, le traité de Troye donne la couronne de France au roi d’Angleterre. Réfugié à Bourges avec ses partisans, le dauphin Charles restera en situation précaire jusqu’à l’épisode Jeanne d’Arc.

1431 : Après avoir délivré Orléans et contribué au sacre de Charles VII à Reims, Jeanne d’Arc meurt sur le bûcher à Rouen.

1450-1453 : Avec les victoires de Formigny et de Castillon, Charles VII écarte la menace anglaise et restaure le prestige de la monarchie capétienne.

De la Renaissance aux Lumières

La fin de la guerre de Cent ans marque aussi la fin du Moyen Age en France. La Renaissance commence dans un royaume cohérent, puissant et très peuplé. Un temps affaibli par les guerres de religion, l’ancien régime va connaître son apogée pendant laquelle cohabiteront absolutisme royal et esprit des lumières.

1461 -1484 : Règne de Louis XI. Rusé et fin politique, Louis XI se débarrasse méticuleusement de la concurrence bourguignonne et agrège de nombreux territoires qui font de la France un royaume d’un seul tenant.

1491 : Mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne. Le duché sera définitivement rattaché au royaume en 1532.

1494 : Début des calamiteuses guerres d’Italie, qui seront l'obsession de trois monarques français (Charles VIII, louis XII et François Ier) et dont le seul bénéfice sera l’introduction en France de la Renaissance.

Francis 1515 Marignan1515 : François Ier entame son règne en fanfare avec la victoire sur les suisses à Marignan.

1525 : Défaite de Pavie. Fait prisonnier, François Ier doit accepter de lourdes pertes territoriales au profit de Charles Quint. Sitôt libéré, il dénonce le traité et entretiendra plusieurs guerres contre l’empereur, sans résultats.

1539 : Par l’ordonnance de Villers-Cotterêt, le français devient langue officielle du royaume.

1562 - 1598 : Guerres de Religion en France, opposant catholiques et calvinistes. Elles feront de nombreuses victimes (Saint-Barthélémy, 1572) et se termineront avec l’édit de Nantes (1598).

1589 : Après l’assassinat d’Henri III, le bourbon et huguenot Henri IV devient roi de France. Il se convertira au catholicisme pour conforter son trône. Le royaume, sous l'impulsion de Sully, renoue avec la prospérité et s'agrandit du Béarn, du Bugey et de la Bresse.

1610 : Assassinat d’henri IV par Ravaillac. Marie de Médicis exerce la régence pour son fils, le futur Louis XIII.

1624 : Devenu principal ministre d’Etat, le cardinal de Richelieu inaugure une politique qui vise à affermir le pouvoir royal au détriment de la noblesse et des protestants. Il n’hésite pas à prendre à revers les Habsbourgs qui cernent la France en s’alliant aux princes protestants allemands durant la guerre de Trente ans.

1630 : Journée des dupes. Un énième complot ne parvient pas à renverser Richelieu, qui conservera le soutien du roi jusqu’à sa mort en 1642.

1635 : Fondation par Richelieu de l’Académie française.

1643 : Mort de Louis XIII. Anne d’Autriche exerce la régence avec le cardinal Mazarin pour son fils le futur Louis XIV. Ils devront affronter la Fronde (1648-1653), dernière tentative d’opposition à la marche vers l’absolutisme royal.

1648 : Le traité de Westphalie qui met fin à la guerre de trente ans accorde l’Alsace à la France. La guerre contre l’Espagne (bataille des Dunes, 1658) ne s'achèvera qu’en 1559 avec le traité des Pyrénées. La France y gagne le Roussillon et Louis XIV épouse Marie-Thérèse, fille du roi d’Espagne.

1661 : Mort de Mazarin. louis XIV annonce qu’il exercera un règne personnel désormais.

1662 : Colbert prend la place du surintendant Fouquet, disgracié. Il impulsera une politique économique résolument interventionniste et mercantiliste, et fera rénover la marine royale.

VERSAILLES_16681664 : Début du chantier à Versailles.

1668 - 1697 : Plusieurs guerres permettent au royaume de s’agrandir de la Franche-Comté et du sud de la Flandre. Le royaume se rapproche de sa forme hexagonale qui inspirera à Vauban la politique du “pré-carré”, avec la construction de nombreux ouvrages défensifs.

1685 : Révocation de l’édit de Nantes. Les élites protestantes quittent le royaume.

1701 - 1713 : Guerre de Succession d’Espagne. Louis XIV impose laborieusement son petit-fils Philippe sur le trône espagnol.

1710 : Mort de louis XIV, dont le règne aura été le plus long de l’histoire de France. Philippe d’Orléans exerce la régence pour Louis XV jusqu’en 1723.

1748 : Victoire de Fontenoy. Alors que la France est en position de force dans la guerre de Succession d’Autriche, Louis XV ne retire volontairement rien du conflit.

1763 : Fin de la Guerre de Sept Ans. Défaite, la France perd la quasi totalité de son premier empire colonial (Amérique du nord, Indes).

1766 : La Lorraine est réunie à la France.

1768 : Gênes cède la Corse à la France.

1772 : Diderot achève son encyclopédie.

1774 : Mort de Louis XV. Commencé sous les meilleurs auspices, le règne du “bien-aimé” se termine dans une ambiance crépusculaire.

1776 - 1783 : Pour gêner son ennemi héréditaire l’Angleterre, la France s’engage aux cotés des insurgés d’Amérique.

1783 : Premier vol d’une ballon libre (montgolfière) à Annonay (Ardèche).

1789 : Après l’échec de plusieurs tentatives de réformes, Louis XVI convoque les Etats généraux à Versailles (5 mai). Le tiers état se proclame Assemblée nationale (17 juin) et la prise de la Bastille (14 juillet) symbolise la fin de l’Ancien Régime.

Révolution(s) et Empire(s)

A partir de 1789 et la chute de l’Ancien Régime, la France rentre dans une longue période d’instabilité politique, avec une alternance de révolutions et de tentatives de retour à l’ordre ancien. Les principaux acquis de la Révolution perdurent néanmoins et la France voit l’épanouissement de la bourgeoisie alors que l’économie entre dans la révolution industrielle.

serment du jeu de paume1789 : L’Assemblée nationale proclame l’abolition des privilèges féodaux (4 août) ainsi que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août).

1790 : Devenue monarchie constitutionnelle, la France est divisée en 83 départements.

1791 : Fuite du roi, qui est arrêté à Varennes. La France annexe Avignon et le Comtat Venaissin.

1792 : Fin de la royauté (10 août)  et proclamation de la république (21 septembre), le lendemain de la victoire de Valmy.

1793 : A l’issue de son procès, Louis XVI désormais Louis Capet est condamné à mort et guillotiné. La France révolutionnaire est en guerre contre la quasi-totalité des monarchies européennes.

1794 : Le drapeau tricolore est adopté. Chute de Robespierre (27-28 juillet). Succès militaires français, notamment à Fleurus.

1795 - 1799 : Régime du Directoire. Cinq directeurs se partagent le pouvoir exécutif. En Italie du nord, Bonparte mène une campagne victorieuse contre les piémontais et les autrichiens.

1798 : Expédition d’Egypte de Bonaparte. Les succès scientifiques ne peuvent cacher le revers militaire.

1799 : Coup d’Etat du 18 brumaire. Bonaparte prend le pouvoir et se fait nommer consul.

1804 : Bonaparte devient empereur héréditaire sous le nom de Napoléon Ier et se couronne lui même à Notre Dame de Paris.

1805 : Après le désastre naval de Trafalgar (21 octobre), Napoléon l’emporte sur la Russie et l’Autriche à Austerlitz (2 décembre).

1806 - 1809 : Après une série de victoires (Iéna, Auerstaedt, Friedland, Wagram), l’Europe plie devant Napoléon.

1812 : La campagne de russie, après avoir conduit les armées napoléoniennes à Moscou, tourne à la catastrophe.

1813 - 1814 : Conséquence de la défaite de Leipzig contre l’Europe coalisée, la France est envahie. Napoléon doit abdiquer une première fois.

Garde1815 : Les cent jours. Défait à Waterloo (18 juin), Napoléon abdique une seconde fois. Louis XVIII redevient roi de France.

1821 : Mort de Napoléon à Sainte Hélène.

1824 : Charles X monte sur le trône après la mort de Louis XVIII.

1830 : La France commence la conquête de l’Algérie (prise d’Alger).

1830 : L’insurrection des trois glorieuses (27,28,29 juillet) conduit à l’abdication de Charles X. Louis-Philippe Ier devient roi des français et instaure un régime libéral.

1848 : Une insurrection parisienne provoque la chute de Louis-Philippe et la proclamation de la IIe république, qui entreprend de nombreuses réformes : abolition de l’esclavage, temps de travail à 10 heures, suffrage universel (masculin). Louis-Napoléon Bonaparte devient président de la République.

1852 : Proclamation du Second Empire. Napoléon III est proclamé empereur (2 décembre). Autoritaire puis libéral, le second Empire verra quelques expéditions militaires sans lendemain (Crimée 1854, Mexique 1862) et surtout une croissance économique soutenue.

1860 : La France reçoit Nice et la Savoie, cession validée par un référendum, pour prix de son soutien au nouveau royaume d’Italie contre les autrichiens.

1870 - 1871 : Napoléon III déclare imprudemment la guerre à la Prusse 19 juillet 1870). Après le désastre de Sedan et la déroute des armées françaises, la dynastie impériale est déchue. Le gouvernement provisoire dirigé par Gambetta doit demander l’armistice. la France perd l’Alsace et la Lorraine.

La France des républiques

La IIIe république, qui a constitué la plus longue période de stabilité institutionnelle de l’histoire de France, est une période de fort développement économique, de réforme de l’éducation et d’expansion coloniale jusqu'à ce qu’elle soit emportée par la défaite de 1940. la IVe qui lui succède ne durera qu’une douzaine d’année, avant que le général de Gaulle, revenu au pouvoir, instaure un régime présidentiel fort, la Ve république.

1871 : Après la défaite contre la Prusse, la Commune insurrectionnelle de Paris s’oppose au gouvernement, réfugié à Versailles. Après la chute de la Commune, Thiers reçoit le titre de président de la République.

1875 : Le maréchal Mac-Mahon est élu président de la République, ce qui écarte un retour de la monarchie.

1880 : Première célébration de la fête nationale le 14 juillet.

1880 - 1881 : Loi Ferry, l’enseignement primaire devient obligatoire, laïque et gratuit.

tour eiffel xix1889 : La tour Eiffel est inauguré lors de l’exposition universelle de Paris.

1898 : L’affaire Dreyfus, qui a débutée 4 ans plus tôt, prend une tournure nationale avec la publication du “J’accuse” de Zola.

1904 : La France se rapproche de la Grande-Bretagne dans une entente cordiale pour faire face aux empires centraux.

1905 - 1906 : Le concordat de 1801 est aboli et une loi sépare les églises de l’Etat.

1914 : L’Allemagne déclare la guerre à la France (3 août). Les tensions en Europe et l’assassinat de l’archiduc héritier du trône autrichien à Sarajevo le 28 juin déclenche la Première Guerre Mondiale. En septembre, l’offensive allemande est stoppée lors de la bataille de la Marne.

1916 : Bataille de Verdun (février-décembre), qui fera plusieurs centaines de milliers de morts et de blessés.

1917 : Clemenceau devient président du conseil, avec pour seule mission de gagner la guerre.

1918 : Après l’échec d’une ultime offensive allemande, les alliés renforcés par les Etats-Unis prennent le dessus. L’armistice est signé le 11 novembre. A la fin de la guerre, la France compte 1.4 million de morts et 1 million d’invalides, ainsi que d’immenses destructions matérielles.

1919 : Par le traité de Versailles, la France retrouve l’Alsace et la Lorraine.

1924 : Victoire aux élections législatives du Cartel des gauches.

1929 : Début de la construction de la ligne Maginot.

1936 : Victoire du Front populaire aux élections législatives. Léon Blum conduit des réformes sociales sur le travail, les salaires et les congés payés.

1939 : Déclaration de guerre à l’Allemagne (3 septembre), qui vient d’envahir la Pologne.

1940 : Le 10 mai les allemands passent à l’offensive. Après la percée dans les Ardennes, l’armée française est en déroute. Le maréchal Pétain prend le pouvoir (16 juin) pour conclure un armistice, alors que depuis londres, le général De Gaulle lance un appel à la résistance (18 juin).

1942 : Le régime de Pétain, qui collabore avec l’Allemagne nazie, fait procéder à l’arrestation et à la déportation de plusieurs milliers de juifs lors de la rafle du Vél’hiv’ (16-17 juillet).

1944 : Débarquement allié en Normandie (6 juin, Overlord), puis en Provence (15 août). Entrée de la 2eme DB dans Paris libérée le 25 août.

1945 : Capitulation de l’Allemagne. Les institutions républicaines sont rétablies en France avec l’élection d’une assemblée constituante. Nationalisation des établissements bancaires, de Renault, et du secteur de l’énergie et de l’assurance (1945 - 1946).

1946 : Démission de De gaulle (janvier). Début de la IVe république et élection de Vincent Auriol à la présidence.

1954 : Après la chute de Diên Biên Phu (mai), Mendès-France négocie les accords de Genève sur l’Indochine. Début de l'insurrection en Algérie (décembre).

1957 : Le traité de Rome crée la Communauté économique européenne (CEE, 25 mars).

de-gaulle-Ve1958 : La IVe République étant incapable de résoudre le conflit algérien, De Gaulle revient au pouvoir. Adoption de la nouvelle constitution de la Ve république (28 septembre 1958).

1962 : Par les accords d’Evian (18 mars), l’Algérie accède à l’indépendance. Un référendum institue l’élection du président de la République au suffrage universel. De Gaulle sera réélu à cette fonction en 1965.

1968 : Événements de mai. Étudiants puis salariés se mettent en grève. Les accords de Grenelle accordent des hausses de salaires et une réduction du temps de travail.

1969 : Après l’échec du référendum sur la réforme du Sénat et des régions, le général de Gaulle démissionne. Georges Pompidou lui succède.

1970 : mort du Général de Gaulle à Colombey (9 novembre).

1974 : Après le décès de Pompidou (2 avril), Valéry Giscard d’Estaing est élu président de la République. Son septennat sera marqué par des réformes sociétales et le début de la crise économique qui suit le premier choc pétrolier.

1981 : Election de François Mitterrand, premier président de la Ve issu de la gauche. Nombreuses réformes sociales et sociétales : hausse du smic, semaine de 39h, 5e semaine de congés payés, retraite à 60 ans, abolition de la peine de mort...

1986 : La droite remporte les élections législatives et Jacques Chirac devient premier ministre de “cohabitation”.

1988 : Réélection de François Mitterrand. Michel Rocard devient premier ministre. Accord sur la Nouvelle-calédonie.

1992 : Ratification du traité de Maastricht (20 septembre). L’acte unique européen institue une union économique, un espace sans frontière et une monnaie unique : l’Euro.

1995 : Jacques Chirac est élu président de la république. Deux ans plus tard, après la victoire de la gauche aux élections législatives de 1997, Lionel Jospin devient premier ministre.

2002 : Entrée en vigueur de l’Euro (1er janvier). Jacques Chirac est réélu président.

2005 : Echec du référendum pour une constitution européenne.

2007 : Election de Nicolas Sarkozy à la présidence de la république.

2007 - 2009 : Le traité de Lisbonne donne naissance à une nouvelle entité juridique : l’Union Européenne.

2014 : François Hollande devient président de la république.

2015 : La France est la cible d’une série d’attentats, revendiqués par des terroristes islamiques.

2017 : Emmanuel Macron devient le 8e président de la République.

Pour aller plus loin sur l'histoire de france

Chronologie de l'histoire de France: des origines à nos jours. Bescherelle culture, 2017.

Petite chronologie de l'histoire de France. Sud-Ouest, 2012.

1515 et les grandes dates de l'histoire de France. Points Histoire, 2008.