Au VIe siècle, il existait une coutume infamante pour les hommes : avoir la tête rasée. A tel point que lorsque Frédégonde demanda à Brunehaut si elle préférait voir ses petits enfants morts ou rasés, elle rétorqua qu'elle préférait les voir morts plutôt que tondus !