L’empereur Titus Flavius Vespasianus donna son nom aux vespasiennes, nos sanisettes actuelles. Il avait entrepris de gros travaux dans Rome et à court d’argent, instaurait des taxes et impôts, dont la taxe sur l’urine. Tout citoyen romain, face à un besoin pressant, se devait d’acquitter cette taxe à chaque utilisation des latrines publiques ou vespasiennes.