Symbole de la défaite française de 1940, la ligne Maginot a été réinvestie en 1945 par l'armée française, pour être définitivement abondonnée qu'en 1969, une fois que la France ait acquis une force de dissuasion nucléaire.