Pour égayer les soirées de l’empereur Napoléon III, on y faisait des dictées. Prosper Mérimée (1803-1870) fut recruté pour rédiger des textes suffisamment difficiles en fonction des invités. Beaucoup furent surpris à la proclamation des résultats : Napoléon III en aurait fait beaucoup, Alexandre Dumas 24, Mme Metternich 42, le prince de Metternich 6...et Eugénie 62…mais elle était de père espagnol et de mère irlandaise !