Il n’y a rien de plus élégant qu’une robe longue. Mais en trainant sur les trottoirs, ce vêtement devenait un vrai nid à microbes : voilà ce qu’ont décrété de grands médecins lors d’un congrès à Rome en 1900. Deux ans plus tard, ils attaquaient les corsets, coupables de problèmes gastriques, vertébraux et … neurasthéniques chez les dames !